Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020™

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020™

1 février - 11 février 2021

Qatar 2020

Le Bayern et ses Bleus au septième ciel

FC Bayern Muenchen v Tigres UANL - FIFA Club World Cup Qatar 2020
© Getty Images
  • Le Bayern est champion du monde des Clubs !
  • Le club compte 6 joueurs Français dans ses rangs
  • Retour en 7 actes sur cette histoire d'amour franco-bavaroise

C’est une histoire d’amour qui lie le Bayern Munich aux joueurs français. L’idylle est née dans les années 1990 avec l’arrivée de Jean-Pierre Papin en Bavière. Elle a pris des airs de passion dans les années 2000, avec les recrutements de Bixente Lizarazu, de Willy Sagnol puis de Franck Ribéry. Aujourd’hui, elle est à son paroxysme, pas moins de six Français évoluant au sein des champions d’Europe.

Ce 11 février, la magie franco-bavaroise a d’ailleurs opéré, en finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2020. Les champions d’Europe l’ont en effet emporté face à Tigres UANL grâce à l’un de leur cinq "Franzosen" inscrits sur la feuille de match, à savoir Benjamin Pavard. Le Bayern semble avoir atteint le 7ème ciel avec ses Bleus. La preuve en sept "stats".

7

Manifestement, le statut de champion du monde ne leur suffisait pas. Les Français Corentin Tolisso, Lucas Hernandez, et Benjamin Pavard ont rajouté une particule à leur titre en devenant champions du monde… des clubs. Ils sont aujourd’hui détenteurs de sept titres, puisqu’ils ont également remporté la Ligue des champions de l’UEFA, la Bundesliga, la Coupe d’Allemagne, ainsi que les Supercoupes d’Allemagne et d’Europe en 2020

Corentin Tolisso of Bayern Munich celebrates with teammates
© Getty Images
7

comme le nombre de Français alignés cette année par le Bayern Munich en Bundesliga. Record à battre. Si Michaël Cuisance qui a participé au premier match de la saison contre Schalke 04 a depuis quitté le club pour l’Olympique de Marseille, restent dans l’ordre d’arrivée Kingsley Coman (2015), Corentin Tolisso (2017), Benjamin Pavard (2019), Lucas Hernandez (2019), Tanguy Kouassi (2020) et Bouna Sarr (2020)

Hernandez, Pavard, Tolisso, Coman and Cuisance celebrating
© imago images
7

En inscrivant le seul but de la finale de Qatar 2020, Benjamin Pavard est devenu le septième joueur français à inscrire un but dans cette compétition, après Nicolas Anelka, Jonathan Biabiany, Franck Ribéry, Karim Benzema, Bafétimbi Gomis et André-Pierre Gignac

7

comme le numéro de Franck Ribéry au Bayern. Il y a passé 12 ans et y a remporté neuf titres de champion, un record pour un joueur étranger. Elevé au rang d’icône suite à ses 119 buts et 185 passes décisives en 425 matches, le natif de Boulogne a hérité d’un surnom qui résume à lui seul son histoire au Bayern : "Kaiser Franck". Une allusion au mythique défenseur du club et de l'équipe nationale d'Allemagne de l'Ouest Franz Beckenbauer

Franck Ribery of Bayern Munich celebrates 
© Getty Images
7

Comme le nombre de buts inscrits sous le maillot du Bayern Munich par Bixente Lizarazu, autre légende du club. L’arrière latéral gauche a connu les meilleures années de sa carrière lorsqu’il était en Bavière, où il a absolument tout gagné. Il y restera huit ans, tout comme Willy Sagnol, autre défenseur latéral, et autre grand nom français du Bayern, plus connu d’ailleurs là-bas sous le nom de "Flankengott" ; qui signifie outre-rhin "dieu des centres"

Le Bayern comme tous les clubs allemands aiment beaucoup les Français. Le club vient recruter des jeunes joueurs car ils sont complets notamment sur l'aspect tactique, la lecture du jeu, la technique individuelle. Les Français mettent parfois du temps à s'adapter car il y a une rigueur et une discipline qui est à des années-lumière de ce qui est en vigueur chez nous. Mais une fois les codes acquis, les mecs s'éclatent. Et puis il y a vraiment un sentiment d'appartenance particulier à ce club. Comme une famille

Willy Sagnol

7

Comme le nombre de matches de Bundesliga disputés par le tout premier français à avoir rallié la Bavière lors de sa première saison en Allemagne : Jean-Pierre Papin. C’est peu, mais le Français n’avait pas été épargné par les problèmes physiques. Et JPP a eu le mérite d’ouvrir la voie aux 13 autres joueurs français qui lui ont succédé sous le maillot du Bayern

Jean-Pierre Papin turned 50
© Getty Images
7

Comme le nombre d'années que Valérien Ismael a attendu avant d'obtenir la naturalisation allemande ! Boudé par l'équipe de France, il a fait la demande en 2006 dans l'espoir de participer à la Coupe du Monde la même année sous le maillot de la Mannschaft. En vain. L'ancien défenseur du Bayern - deux buts en 46 matches entre 2005 et 2007 - a finalement obtenu la nationalité allemande en 2013

Longtemps le club savait comment intégrer des Sud-Américains mais pas d'autres nationalités. Mais aujourd'hui, tout le monde se dit que les Français sont fiables. Ce sont surtout Lizarazu et Sagnol qui ont permis de débuter l'histoire d'amour. On sait que tactiquement, le Français s'adapte très vite grâce à sa formation. Et il n'y a aucune réticence à y aller. Si un joueur aussi affectif que Ribéry a pu autant s'y épanouir, c'est bien que ce club est une famille. Il est parfait pour la colonie française

Valérien Ismael

Explorer le sujet

Articles recommandés

Photomontage of 6 trophies ahead of the FIFA Club World Cup 2020 final with Bayern coach Hansi Flick

Qatar 2020

Doublé historique pour Flick ! 

11 févr. 2021

Qatar 2020 : Bayern Munich 1-0 Tigres UANL en vidéo

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2020

Qatar 2020 : Bayern Munich 1-0 Tigres UANL en vidé...

11 févr. 2021