Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

EAU 2018 - Kashima Antlers

Le Petit Poucet décidé à terrasser l'ogre

Kashima Antlers v CD Guadalajara - FIFA Club World Cup UAE 2018
© Getty Images

• Face-à-face Kashima Antlers-Real Madrid en demi-finale d'EAU 2018
• Réédition de la finale de Japon 2016
• Shoma Doi s'entretient avec FIFA.com à l'issue de la victoire nipponne contre Chivas

La demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA opposera ce mercredi 19 décembre les Kashima Antlers et le Real Madrid à Abou Dabi sur un air de déjà vu : il y a deux ans, les vainqueurs de la Ligue des champions de l'AFC et les rois madrilènes de l'Europe se sont en effet rencontrés en finale de Japon 2016.

À l'époque, l'équipe hôte nipponne avait déjoué tous les pronostics en se hissant en finale, où elle avait poussé les Blancos dans leurs retranchements en prenant l'avantage 2-1 grâce à un doublé de Gaku Shibasaki avant d'aller en prolongation.

Cristiano Ronaldo avait finalement sauvé les siens en signant un spectaculaire triplé, qui avait permis au Real de s'imposer 4-2 et de s'adjuger le titre. Les EAU verront les retrouvailles des deux clubs dans le dernier carré, après la victoire de Kashima sur Chivas.

"Le Real Madrid est un club prestigieux, mythique", insiste Shoma Doi, au micro de FIFA.com dans les couloirs du stade Hazza Bin Zayed d'Al Ain. Ses succès dans les éditions précédentes montrent sa puissance. Nous sommes peut-être un Petit Poucet face à lui, mais nous entrerons dans l'arène bien décidés à terrasser l'ogre.

Shoma a remporté le prix Alibaba Cloud de joueur match lors de la victoire 3-2 de son équipe sur Chivas. Mené 0-1 dès la 3ème minute, les hommes de Go Oiwa ont fait preuve de caractère en faisant parler la poudre en deuxième période, par Ryota Nagaki, Serginho et Hiroki Abe. Ils ont aussi su garder leur sang-froid lorsqu'un but concédé dans les arrêts de jeu a réduit leur avance.

"Nous sommes les Kashima Antlers. Nous ne jetons jamais l'éponge, même dans les pires situations, et nous nous battons jusqu'au bout", lance Shoma avant de revenir sur le scénario à rebondissements du match. "Les Mexicains nous ont imposé leur jeu. Ils sont très techniques et ils nous ont mis sur la défensive pendant un bon moment, mais nous avons réussi à nous remettre sur les rails à la mi-temps. Nous sommes ravis d'avoir gagné."

Shoma Doi of Kashima Antlers poses with the man of the match award
© Getty Images

Les Japonais vont maintenant se concentrer sur leur demi-finale de rêve contre le Real Madrid. Titulaire dans tous les matches de Kashima à Japon 2016, Shoma a délivré trois passes décisives cruciales pendant le tournoi, dont une en finale.

Plus expérimenté aujourd'hui, le joueur de 26 ans a tiré les leçons de la défaite subie en prolongation à Yokohama.

"Nous savons que la moindre saute de concentration nous coûtera cher", souligne-t-il. "C'est ce que nous avons retenu de la finale 2016. Nous ne voulons pas refaire cette erreur.Nous ne lâcherons rien. Nous ne nous permettrons pas une seule seconde d'inattention", annonce Shoma, décidé à passer de la parole aux actes dans quatre jours.

Explorer le sujet

Articles recommandés