Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016

8 décembre - 18 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Le Real Madrid reçoit l’insigne des champions du monde

Real Madrid players celebrate victory following the FIFA Club World Cup Final
© Getty Images

Grâce à sa victoire sur *Kashima Antlers en finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016, le Real Madrid *aura l’honneur de porter sur ses maillots de compétition l’insigne officiel des champions du monde de la FIFA, tout au long de l’année 2017.

Le Realpourra fièrement l’arborer jusqu’à la prochaine finale de la compétition, qui aura lieu aux Émirats Arabes Unis en décembre 2017.*

Les Madrilènes ont reçu leur insigne au cours de la cérémonie officielle de remise des prix qui a suivi leur confrontation à guichets fermés, face aux champions du Japon, dans la fraîcheur de Yokohama ce dimanche 18 décembre. Le Real prend le relais du FC Barcelone, qui avait hérité de cet insigne pour la troisième fois après avoir remporté l’édition 2015 du tournoi, au Japon également.

L’insigne des champions du monde de la FIFA atterrit donc pour la cinquième fois sur le maillot d’une équipe espagnole. Le club madrilène arborera pour la deuxième fois l’insigne doré tant convoité, qu’il avait déjà reçu en 2014 avant de le céder à Barcelone en 2015. Les Madrilènes le récupèrent désormais des mains de leur grand rival et pourront le porter fièrement toute l’année prochaine.

L’insigne des champions du monde de la FIFA
L’insigne des champions du monde de la FIFA est attribué à chaque équipe remportant un tournoi majeur de la FIFA. Il fait figurer le trophée, ainsi que l’édition du tournoi concerné. La toute première équipe à l’avoir reçu est la sélection italienne masculine, après son succès lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006™. La sélection américaine féminine a également l’honneur d’en porter un depuis son sacre en Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™. L’équipe d’Argentine de futsal, qui n’a pas manqué une seule édition du tournoi, a par ailleurs décroché enfin son premier insigne de champion du monde en remportant la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Colombie 2016.

Explorer le sujet