Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2007

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2007

7 décembre - 16 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2007

Les Reds face à leur destin

A voir l'ambiance qui régnait dans l'enceinte de l'International Stadium de Yokohama au terme de la demi-finale opposant les Urawa Red Diamonds à l'AC Milan jeudi, on aurait pu croire à une victoire des Japonais. C'est avec des chants et des tonnerres d'applaudissements que les supporters japonais ont fêté leur équipe, qui, bien que vaincue par le grandissime favori du tournoi, aura livré un beau combat pendant les quatre-vingt-dix minutes du match.

Loin de se laisser impressionner par les stars milanaises, les Reds ont développé tout le match durant un jeu enthousiaste avant de s'incliner sur le plus petit des écarts, suite à un but inscrit par Clarence Seedorf à la soixante-huitième minute. Les joueurs ont convaincu leur entraîneur, Holger Osieck : "J'ai félicité mes joueurs pour leur formidable prestation. Aujourd'hui et malgré la défaite, nous avons prouvé notre valeur et nous avons représenté dignement le football asiatique. Nous avons poussé les Milanais dans leurs derniers retranchements".

Et qui peut dire quelle aurait été la suite des événements si Washington ne s'était pas heurté à Dida, une minute à peine avant la transformation milanaise ? " Naturellement je suis très déçu, car nous tenions à gagner ce match, raconte le buteur brésilien dans un entretien avec FIFA.com. Mais en tant qu'outsiders, nous avons tenu notre rang et fait un gros match face à l'une des meilleures équipes au monde. Cette rencontre tient d'ores et déjà une place particulière dans mon cœur".

Cependant, les Reds n'auront pas beaucoup de temps pour se repasser le film de leur match, car un nouveau défi les attend dimanche : la finale pour la troisième place, qu'ils disputeront face à l'Étoile Sportive du Sahel. "Il s'agit d'aller de l'avant, explique encore leur entraîneur. Nous allons analyser la partie contre Milan, puis nous nous reconcentrerons complètement sur le match de dimanche ; nous tenons à terminer le tournoi sur un succès et une troisième place".

*"Victoire obligatoire" * Conformément aux vœux de son entraîneur, le milieu de terrain Yuki Abe est déjà tourné vers le duel avec le champion africain : "Ils ont une défense très solide et sont capables d'adapter leur jeu en fonction de leurs adversaires. De plus, ils sont très puissants physiquement. Ce sera un match difficile, mais je veux terminer ce fantastique tournoi sur une victoire".

Pour réussir cela, Ryota Tsuzuki devra de nouveau sortir le grand jeu. Auteur de parades spectaculaires face au Milan, le gardien des Reds aura permis à son équipe de préserver ses chances pendant une grande partie du match. "Bien sûr j'aurais préféré ne pas prendre de but et donc je ne peux pas être entièrement satisfait de ma prestation, explique Tsuzuki à FIFA.com. Mais ce match est fini. Il s'agit maintenant de gagner contre l'Étoile et de remporter cette troisième place".

Dans cette optique, les Japonais pourront compter sur le soutien indéfectible de leurs fans. "Nous avons des supporters formidables. L'ambiance devrait encore une fois être au rendez-vous", se réjouit Washington. En cas de victoire des Red Diamonds, la fièvre qui s'est emparée des Japonais devrait atteindre des sommets.

Explorer le sujet