Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2010

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2010

8 décembre - 18 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2010

Lúcio : "Nous terminons l'année en beauté"

Inter Milan's Brazilian defender Lucio celebrates after scoring against Udinese during thei Serie A
© AFP

En 13 ans de carrière, Lúcio a déjà remporté une Coupe du Monde de la FIFA, une Coupe des Confédérations de la FIFA, une Ligue des champions de l'UEFA, le championnat d'Allemagne et celui d'Italie. Il fait partie de ces joueurs insatiables, qui ont besoin de gagner pour se maintenir au plus haut niveau. Ce samedi 18 décembre à Abou Dabi, l'expérimenté défenseur central du FC Internazionale Milano a remporté l'un des rares titres qui manquaient à son tableau de chasse : la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

Après avoir fêté le sacre avec ses coéquipiers dans le vestiaire, le Brésilien a accordé un entretien exclusif à FIFA.com, au cours duquel il a rappelé le long chemin parcouru par l'Inter pour arriver en finale de l'épreuve suprême des clubs au niveau mondial, face au TP Mazembe. "C'est une belle récompense pour cette année magnifique. Nous avons gagné la Ligue des Champions et maintenant nous pouvons encore faire la fête car nous sommes champions du monde des clubs", s'enthousiasme l'intéressé.

Vous venez de remporter un cinquième titre cette année. A un trophée près, vous avez fait aussi bien que Barcelone l'an passé…
Pour moi, c'est la plus belle conclusion d'une année fantastique pour cette équipe. Ce titre est une récompense formidable pour notre parcours et notre victoire en Ligue des champions. Cette victoire est vraiment fondamentale pour le groupe. Je pense qu'elle est totalement méritée et en plus, elle va nous donner confiance pour essayer de défendre notre titre l'année prochaine.

Après le tour d'honneur et toute la joie des joueurs de l'Inter au moment de la remise de la coupe, comment a été la fête dans le vestiaire ?Un bonheur total, avec beaucoup de joie et de rires. C'est un moment spécial pour tout le monde, que nous voulons partager entre nous. Nous passons énormément de temps à nous entraîner, à nous appliquer et nous seuls savons vraiment la pression qui existe et la souffrance nécessaire pour gagner ce genre de trophée. C'est pour cela que cette victoire est si importante. Maintenant, nous pouvons laisser exploser notre joie.

Quelles sont les sources de motivation de l'Inter Milan pour aller de l'avant ?Tout le monde au sein de l'équipe a conscience d'avoir fait une saison excellente et toutes les conditions sont réunies pour réussir la même chose l'année prochaine. Même après une saison aussi extraordinaire, il y a de nouveaux rêves et de nouveaux objectifs. C'est cela qui nous aide à rester mobilisés pour le futur, à continuer d'avoir de l'ambition pour remporter le plus de titres possibles.

Sur un plan personnel, vous aimeriez retrouver votre place en équipe du Brésil ?Bien sûr, j'en rêve. Mais la décision ne m'appartient pas. C'est l'entraîneur qui décide et il faut respecter ses choix. C'est pour ça d'ailleurs que je me suis fixé comme objectif d'aller le plus haut possible avec l'Inter, de continuer à travailler et de gagner des titres. C'est fondamental. Le reste viendra naturellement.

Un des grands objectifs de l'Inter est de conserver sa souveraineté en Europe. Pour cela, vous devrez battre en huitième de finale votre adversaire de la dernière finale de la Ligue des champions, le Bayern Munich…
A ce stade de la compétition, il n'y a plus trop le choix. Certes, nous devons jouer le finaliste de l'année dernière. Mais quand vous regardez les autres équipes présentes en huitièmes, comme Chelsea, Barcelone ou le Real Madrid, vous vous apercevez que les huitièmes de finale sont forcément compliqués. Le Bayern fait partie des grands et nous le respectons, mais en même temps, nous allons tout faire pour être au mieux et passer ce tour.

Parlez-nous un peu de Samuel Eto'o, qui a été élu meilleur joueur du tournoi et de la finale…C'est un joueur pétri de talent. Mais il n'est pas le seul dans cette équipe. Il y a plusieurs joueurs à l'Inter qui possèdent des qualités et un caractère énormes. Il en fait partie. C'est un ami, un joueur qui fait beaucoup de bien à cette équipe, une pièce fondamentale. C'est un plaisir énorme de pouvoir jouer à ses côtés.

Explorer le sujet

Articles recommandés

TP Mazembe v FC Internazionale - UAE 2010

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2010

TP Mazembe v FC Internazionale - UAE 2010

18 déc. 2010