Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Émirats arabes unis 2009

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Émirats arabes unis 2009

9 décembre - 19 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Mputu, l'éclaircie sous le déluge

Mabi Mputu of TP Mazembe looks on during the FIFA Club World Cup quarter-final match between TP Mazembe and Pohang Steelers
© Getty Images

Certes le TP Mazembe a échoué dans sa tentative d'aller plus loin dans une Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009 qui lui tenait pourtant à cœur. Certes, l'équipe congolaise a failli face à l'équipe coréenne des Pohang Steelers après avoir pourtant mené au score. Mais elle pourra toujours se targuer d'avoir l'une des plus belles pièces d'or que compte le continent africain, en la personne de Mabi "Trésor" Mputu.

Le numéro 8 des vainqueurs de la Ligue des champions de la CAF a été, avec son portier Muteba Kidiaba l'un des meilleurs joueurs de ce quart de finale. Malgré la défaite il a, par son talent, ensoleillé un match disputé en partie sous une pluie diluvienne. Gageons que celui-ci n'a pas fini de briller sur la planète football.

Déjà convoité par de nombreuses écuries européennes, Mputu est sans doute l’un des meilleurs joueurs africains à toujours évoluer sur le Continent Mère. Si les Michael Essien, Didier Drogba et autres Emmanuel Adebayor ont quitté très tôt leur Afrique natale, le Trésor du TP, lui, y est resté pour écrire les premières lignes de son CV. Une victoire lors du Championnat d’Afrique des Nations 2009, dont il fut élu meilleur joueur, et trois participations à la Ligue des champions - dont une victorieuse - où il a déjà inscrit une vingtaine de buts ont aiguisé son appétit de titres. La Coupe du Monde des Clubs de la FIFA ne figurera malheureusement pas à son palmarès cette année, mais Mputu espère avoir une autre occasion à l’avenir.

Mputu partoutComparé à Samuel Eto'o par le Français Claude Le Roy, ancien sélectionneur de la RD Congo et du Cameroun notamment, et actuellement à la tête de la sélection d’Oman, Mputu, s’il n’a pas encore le même palmarès, a en tout cas en commun avec l’attaquant de l’Inter Milan cette indéniable influence sur le jeu. Ce vendredi, le Corbeau était dans tous les bons coups du Tout Puissant, jusqu'à délivrer une passe décisive à son coéquipier Mbenza Bedi pour l'ouverture du score. Une simple note dans le majestueux récital du chef d'orchestre congolais, qui n'a pas manqué de souligner des bémols à la fin de la rencontre au micro de FIFA.com : "On a bien joué, cela s'est joué sur des détails, des petits trucs. Mais au bout du compte, on passe à côté de la victoire."

Il n'est pas loin de la vérité. La pièce aurait en effet pu tomber du côté africain si son caviar de la 7ème minute à destination de Dioko Kaluyituka avait trouvé meilleure issue. Ou encore, si sa frappe pure de trente mètres juste avant la mi-temps avait trouvé le même petit filet que celui déniché quelques minutes plus tôt par Bedi. "La chance n'était pas de notre côté ce soir, il nous a manqué le petit quelque chose qui fait la différence", poursuit le capitaine, refusant de prendre pour excuse la pression que peut susciter un tel rendez-vous. "C'était un match normal, qu'on a tout simplement et malheureusement perdu."

Une cinquième place sinon rienL'artilleur de Mazembe ne cache pas sa déception. Mais l'heure est déjà venue de rebondir, et c'est dans ce sens qu'il pense au match pour la cinquième place. Une façon de se consoler de cet échec et de prouver aux nombreux et bruyants supporters congolais qu'ils n'ont pas fait le voyage jusqu'à Abou Dabi pour rien. "Ce match pour la cinquième place est très important pour nous et pour nos supporters. Nous n'abandonnerons pas, et nous avons la motivation et les ressources pour aller la décrocher", lance un Mabi Mputu déterminé.

Il aura l'occasion de tenir sa promesse dès ce jeudi 16 décembre 2009, contre le perdant du match entre Atlante FC et Auckland City, qui se joue ce samedi soir. "Peu importe l'adversaire, nous serons prêts à relever le défi", garantit Mabi Mputu. Il sera à l'évidence présent pour animer les offensives du Tout Puissant. Mais saura t-il souffler un vent suffisamment fort pour permettre à ses Corbeaux de s'envoler vers ce nouvel objectif ?

Explorer le sujet

Articles recommandés

Mabi Mputu

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Mabi Mputu

12 déc. 2009

Coach Jose Cruz of Atlante coaches his players

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Le Professeur donne la leçon

11 déc. 2009

Denilson (L) of Pohang Steelers celebrates scoring the equalizing goal with Shin Hwa Yong during the FIFA Club World Cup

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Denilson trop puissant pour Mazembe (1:2)

11 déc. 2009

South Korea's Pohang Steelers' Brazilian striker Denilson Martins Nascimento attends a training session

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Denilson joue sur deux tableaux

10 déc. 2009

Coach Diego Garzitto of TP Mazembe issues instructions

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Les trésors de Mazembe

10 déc. 2009

Chad Coombes of Auckland City celebrates scoring

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2009

Coombes au comble du bonheur

11 déc. 2009