Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

EAU 2018

Pineda, comme une faim d'histoire

© Getty Images
  • Guadalajara débutera en Coupe du Monde des Clubs le 15 décembre
  • L'objectif des Mexicains est d'entrer dans l'histoire
  • Ils pourront compter sur l'envie et le talent d'Orbelín Pineda

Quand la pression devient forte, il est l'un de ceux qui relèvent les manches et prennent la responsabilité de guider l'équipe depuis le milieu de terrain. Dans les matches fermés, Orbelín Pineda est le genre de joueur qui sait quand même trouver la faille, par des passes millimétrées ou des débordements imparables.

Au moment d'aborder la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, EAU 2018, ce footballeur de 22 ans est donc naturellement l'un des atouts d'une formation de CD Guadalajara qui souhaite écrire l'histoire en réalisant ce qu'aucun club mexicain n'a réussi à ce jour : remporter la compétition.

LE MATCH - 2ème Tour Kashima Antlers - CD Guadalajara
Où ? Stade Hazza Bin Zayed- Al Ain
Quand ? Samedi 15 décembre, 17h00 heure locale

"Je crois que ce qui me caractérise comme joueur, c'est que le simple fait de voir le ballon et de le manipuler me donne le sourire. Pour moi, c'est avant tout un divertissement. Être ici, aux Émirats Arabes Unis, ne me met aucune espèce de pression. Je considère ça comme une grande occasion de montrer mes qualités sur le terrain et en dehors, d'aider mes coéquipiers et le club. Si j'y parviens, ça devrait bien se passer," explique-t-il.

Orbelín Pineda en bref

  • Né le 24 mars 1996 à Coyuca de Catalán, au Mexique
  • Il a débuté à Querétaro en 2014, avant de signer à Guadalajara en 2016
  • Il a participé à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015, aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 et a disputé quelques matches dans les qualifications pour Russie 2018

Dans cette quête du Graal des clubs, la stratégie est claire : "Notre staff technique a analysé tous les joueurs adverses et leur fonctionnement collectif. Nous nous sommes bien entraînés. Maintenant, c'est à nous, sur le terrain, de mettre tout cela en pratique, de faire notre part et de nous soutenir mutuellement pour atteindre l'objectif".

Et la prudence qui est la sienne sur le terrain, Pineda l'affiche également en dehors, où il ne cède pas à la tentation d'anticiper et de trop penser au Real Madrid, adversaire possible des Mexicains en demi-finales : "Pour l'instant, je ne pense qu'à pouvoir jouer au moins quelques minutes dans notre premier match, contre Kashima. Ça suffira mon bonheur. C'est la première étape !"

L'Europe en tête
Cependant, Pineda ne cache pas qu'un rêve l'habite depuis longtemps. "J'ai toujours dit que mon principal objectif était d'aller jouer en Europe. Il est donc très clair pour moi que cette Coupe du Monde des Clubs est une excellente vitrine pour me montrer au monde et transformer ce rêve en réalité."

La table est mise et Orbelín Pineda est prêt à montrer au monde l'étendue de ses compétences techniques : "Nous allons tout donner pour vaincre la malédiction des équipes mexicaines dans ce tournoi. Nous voulons écrire l'histoire et nous allons tout faire pour y parvenir. Il nous a fallu beaucoup de temps pour en arriver là. Nous n'allons pas rater l'occasion".

Lire également

Achetez Vos Billets Ici !

Explorer le sujet

Articles recommandés

EAU 2018 - Chivas

Deuxième chance pour Gudiño

10 déc. 2018

Copa Libertadores

River s'offre le Graal et son rival

10 déc. 2018

EAU 2018 - Espérance

Chammam veut oublier les regrets du passé

11 déc. 2018

EAU 2018 - Real Madrid

Le premier grand défi de Solari

11 déc. 2018