Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

EAU 2018

River et Santos Borré finissent en beauté

© Getty Images
  • Rafa Santos Borré meilleur buteur de River à la Coupe du Monde des Clubs
  • Élu meilleur joueur du match pour la troisième place
  • Kashima Antlers 0-4 River Plate

Soulagement. Sourires. Cris d'encouragement. Larmes. River Plate a gagné. Pas le match qu'il voulait, mais au moins, les champions d'Amérique du Sud quittent la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, EAU 2018 sur une victoire.

Pity Martinez, pour ses adieux, a marqué deux buts, dont un de toute beauté. Ce sera sa dernière contribution à la cause millonaria. "Il le mérite", déclare à FIFA.com son coéquipier Rafa Santos Borré, élu meilleur joueur du match. "Il a tout donné pour conquérir nos supporters, notre peuple, et nous sommes heureux de vivre ça avec lui aujourd'hui. Il part sur une belle note. C'est un joueur très important et il va nous manquer."

Le Colombien quitte Abou Dabi heureux sur le plan personnel. Avec trois réalisations, il a été le meilleur buteur du club argentin dans le tournoi. "C'est dommage que mes buts ne nous aient pas aidés à atteindre cette finale, mais je suis heureux d'avoir apporté quelque chose à l'équipe."

Ce match pour la troisième place n'était pas facile à aborder pour River. Peu de temps après un sacre historique en finale de la Copa Libertadores, la déception a été abyssale après la défaite en demi-finales face à Al Ain. "C'est sur le plan mental que ç'a été très compliqué", reconnaît-il. "Nous étions venus ici pour gagner et nous avons pris un gros coup derrière la tête. Mais nous étions obligés de relever la tête pour le match d'aujourd'hui, et de finir de belle manière car un club comme River doit toujours viser le sommet."

Avec cette consolation et la médaille de bronze dans la poche, les joueurs de River s'apprêtent désormais à vivre le voyage tant attendu. Peu importe le nombre d'heures qu'ils vont passer dans l'avion. Ils en rêvent depuis presque deux semaines : rentrer à Buenos Aires et rencontrer leurs supporters pour fêter la Copa Libertadores remportée à Madrid.

L'idée même d'entrer dans le Monumental avec ce trophée fait briller les yeux de toute l'équipe. "Ça va être quelque chose de bien, de beau. Nous espérons que les gens vivront ça avec la même intensité que d'habitude, dans notre stade, avec cette euphorie et cette joie. Le stade va chavirer parce que nos supporters nous soutiendront toujours. Nous avons envie de vivre ça", ajoute le numéro 19.

Avec un peu de recul, le bilan de l'année 2018 ne peut être que positif pour Santos Borré. "Je suis heureux. C'est la fin d'une très belle année. Nous avons eu beaucoup de grands défis à relever et nous avons éliminé de gros rivaux en cours de route. Si vous regardez tout ce qu'on a fait, ç'a été énorme."

"Maintenant, le temps est venu de se reposer, de savourer tout ce que nous avons fait", conclut-il. "Il est l'heure de consacrer du temps à la famille et de récupérer pour être prêts à relever les défis de 2019".

Explorer le sujet

Articles recommandés