Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016

8 décembre - 18 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Samudio prêt pour le match de ses rêves

Kim Changsoo of Jeonbuk Hyundai closes down Miguel Samudio of Club America
© Getty Images

Tout donner. Y laisser les tripes. Tel est l’état d’esprit de Miguel Samudio lorsqu’il pénètre sur un terrain de football. Le Paraguayen a atterri au Japon avec le Club América avec la ferme intention d’entrer dans l’histoire. Son équipe a déjà franchi une étape en remportant son quart de finale, qui lui avait échappé l’an dernier.

Maintenant que le club mexicain a évacué le stress et la pression de son entrée en lice, il ne lui reste plus qu’à profiter pleinement de l’événement. Car son prochain rendez-vous, le 15 décembre au Stade international de Yokohama, sera bien plus qu’un match de football. "Le prochain match, c’est le match de nos rêves. C’est le match qu’on voulait tous jouer quand on était jeunes… Se retrouver face à Cristiano Ronaldo et aux meilleurs joueurs du monde", soupire Samudio dans un grand sourire, au micro de FIFA.com.

Le Paraguayen exprime le sentiment général qui semble animer la délégation d’América depuis son arrivée au Pays du Soleil levant. Tout, chez les Mexicains, n’est que bonheur infini et sourires pleins d’émotion. Pour eux, ce match contre le Real Madrid n’est ni plus ni moins que le match du siècle. De leur siècle. En effet, les Águilas n’auraient pu rêver de plus belle affiche pour célébrer leur centenaire.

Mais tout n’a pas été simple. Le champion de la CONCACAF a traversé une demi-heure d’angoisse lors de sa confrontation du deuxième tour face à Jeonbuk Hyundai Motors, qui a pris l’avantage en première période. "C’est vrai que ça nous a compliqué la tâche car on pensait surtout à attaquer. On savait qu’ils étaient très performants dans le jeu en triangle sur les côtés et ils ont mis un but sur une action où l’on n’a pas de chance", analyse Samudio. "Malgré tout, on n’a jamais baissé les bras. On savait qu’on avait les cartes en main. On était concentrés et on savait qu’on pouvait inverser la vapeur, et c’est ce qu’on a fait", ajoute-t-il avec satisfaction.

S'autoriser à rêver
Cette remontée a dissipé les mauvais souvenirs en même temps qu’elle a renforcé les illusions du latéral gauche et de tous ses coéquipiers. "C’est clair que ça nous a libérés de la pression car l’an dernier, on était partis avec un goût d’inachevé", reconnaît le joueur de 30 ans, qui était de la défaite face à Guangzhou Evergrande lors de la première sortie d’América dans l’édition précédente. "On savait qu’on avait une nouvelle opportunité. Je ne parlerais pas de revanche car ce n'est pas le même adversaire que l’an dernier, mais c’était une belle opportunité de bien démarrer la compétition. Nous voilà maintenant qualifiés pour le match qu’on voulait toujours disputer."

Mais ce rendez-vous face au Real Madrid ne saurait être considéré comme un aboutissement. Il suffisait d’écouter les propos de l’entraîneur des Águilas, Ricardo La Volpe, après le match pour s’en convaincre : "On n’est pas venus ici pour faire du tourisme ou pour voir comment ça se passe. Mes joueurs sont venus prouver qu’ils sont performants. On va affronter le Real Madrid. On y va sans pression. On va jouer contre une grande équipe et on va voir ce qu’on a dans le ventre".

"Il faut rêver", insiste Samudio. "On va se battre sur le moindre ballon qui traîne comme si c’était le dernier. On va courir jusqu’à la dernière goutte de sueur", répète-t-il, fidèle à sa conception du football. "On a une envie énorme et on joue bien, et c’est le match que chacun d’entre nous voulait jouer au moins une fois dans sa vie."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Jeonbuk Hyundai - Club America en images

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Jeonbuk Hyundai - Club America en images

11 déc. 2016

Le Real Madrid est arrivé au Japon

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Le Real Madrid est arrivé au Japon

12 déc. 2016

Hyungmin Shin of Jeonbuk Hyundai (L) and Michael Arroyo of Club America (R)

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Arroyo, une entrée renversante

11 déc. 2016

Ricardo La Volpe, Coach of Club America

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016

Jeonbuk Hyundai-Club América : Les déclarations

11 déc. 2016