Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

EAU 2018 - Real Madrid

Sergio Ramos : "Aucune marge d'erreur"

Sergio Ramos of Real Madrid reacts during the La Liga 
© Getty Images
  • Le capitaine madrilène a déjà gagné trois Coupes du Monde des Clubs
  • Il a été élu meilleur joueur de l'édition 2014
  • Son adversaire en demi-finale : Kashima Antlers

Pour la troisième année consécutive, le représentant européen à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA sera le Real Madrid. L'an dernier, le géant espagnol est devenu le premier club à gagner la compétition deux fois de suite. Cette année, il va essayer de relever un nouveau défi en devenant le premier à remporter la Coupe du Monde des Clubs quatre fois. Pour l'instant, avec trois sacres à son palmarès, le Real est à égalité avec le FC Barcelone.

Le Match - Demi-finale Kashima Antlers - Real Madrid
Où ? Zayed Sports City Stadium, Abou Dabi
Quand ? Mercredi 19 décembre, 20h30 heure locale

Les joueurs du Real Madrid n'ont pas besoin de ces statistiques pour se motiver. "Notre objectif est toujours de gagner. C'est la mentalité de ce club", affirme Sergio Ramos au micro de FIFA.com.

Le capitaine s'apprête à retrouver l'épreuve pour la première fois depuis Maroc 2014. À cette occasion, le Real avait été champion du monde et Ramos avait reçu le Ballon d'Or adidas récompensant le meilleur joueur du tournoi. C'est l'édition qui lui a laissé les meilleurs souvenirs.

Sergio Ramos of Real Madrid celebrates
© Getty Images

"Au-delà de la reconnaissance individuelle, il y a la façon dont nous avons gagné. J'ai pu marquer un but en demi-finale, mais ensuite je me suis blessé. Je ne pensais pas pouvoir jouer la finale, mais on m'a fait une infiltration et ça été. J'ai encore marqué, et nous avons été champions du monde. Ça reste un très beau souvenir, très spécial."

"Les récompenses individuelles sont toujours gratifiantes, mais au-dessus de toute considération personnelle, il y a toujours la mentalité collective. Je préfère que l'équipe gagne", ajoute-t-il.

Changements

Après les sacres au Japon en 2016 et aux Émirats Arabes Unis en 2017, le Real revient à Abou Dabi. Mais avec des différences notables par rapport aux deux éditions précédentes : Zinedine Zidane ne sera pas sur le banc, et Cristiano Ronaldo ne sera pas en attaque.

Ramos relativise ces absences. "Je ne pense pas que vous verrez une grande différence sur le terrain. Nous avons une équipe très similaire malgré l'absence de Cris, qui était un joueur souvent décisif pour nous. Nous allons jouer avec la philosophie que le club a toujours eue. L'objectif est toujours de gagner", répète-t-il. "La Coupe du Monde des Clubs est une récompense pour une saison terminée. Cela vous donne l'occasion de conserver votre médaille de champion du monde et c'est une très belle expérience. Nous avons de très bons souvenirs parce que nous l'avons déjà gagnée plusieurs fois."

"C'est une compétition courte et il n'y a aucune marge d'erreur. Il y a une demi-finale et une finale, et nous voulons rentrer à la maison avec le titre", annonce l'ancien défenseur du FC Séville.

L'expérience est souvent un avantage et de ce point de vue, le Real Madrid est bien équipé puisque c'est sur la même pelouse qu'il avait été couronné il y a 12 mois, en battant Grêmio de Porto Alegre en finale. "Tout a une importance et s'additionne. Madrid a son histoire pour lui, mais il ne faut pas se reposer là-dessus, car ce n'est pas l'écusson sur le maillot qui vous fait gagner. Les niveaux se resserrent sans arrêt, mais l'expérience reste importante et Madrid en a beaucoup."

Enfin, le message qu'en tant que capitaine est de rappeler à ses coéquipiers qu'ils doivent être ambitieux, mais prudents. "Nous avons une grande équipe et nous devons avoir confiance en nous-mêmes, évidemment, toujours avec la plus grande humilité et le plus grand respect envers nos adversaires", conclut-il en gardant à l'esprit que Kashima Antlers avait posé bien des problèmes au Real dans la finale 2016.

Explorer le sujet

Articles recommandés