Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

12 décembre - 22 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2018

Shoji d'une Coupe du Monde à l'autre

© Getty Images
  • Gen Shoji dispute la finale de la Ligue des champions de l'AFC avec Kashima Antlers
  • Le latéral a représenté le Japon lors de Russie 2018
  • Kashima a remporté le match aller 2-0 contre Persépolis

Disputer deux Coupes du Monde la même année n'est pas donné à tout le monde. Le défenseur des Kashima Antlers Gen Shoji est pourtant à deux doigts d'y parvenir.

Il a représenté le Japon durant la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Aujourd'hui, son club mène 2-0 en finale de la Ligue des champions de l'AFC avant le match retour contre Persépolis et a donc en ligne de mire une qualification pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, EAU 2018.

"Si le club venait à remporter pour la première fois la Ligue des champions, ce serait un pas de géant dans la bonne direction", explique-t-il à FIFA.com avant le match décisif en Iran. "Je veux faire de mon mieux pour gagner ce titre. Une victoire dans ce match représenterait la conclusion idéale pour nous."

Malgré l'avance de deux buts acquise au terme d'un match aller sous haute tension, Shoji sait parfaitement la menace que représente Persépolis dans son stade Azadi de Téhéran, où les Iraniens sont invaincus cette saison (cinq victoires et un nul). "Ce sera difficile d'affronter une équipe comme Persépolis au stade Azadi, mais nous pensons pouvoir l'emporter là-bas. Nous sommes toujours capable d'arracher la victoire, même lorsque nous ne sommes pas à notre meilleur niveau. Cette efficacité peut faire la différence entre notre faveur."

Formé au lycée Yonago Kita, Shoji n'a connu qu'un club dans sa carrière. Il a suivi une belle progression depuis son arrivée à Kashima en 2011. A 25 ans, l'ancien espoir est aujourd'hui l'un des meilleurs défenseurs d'Asie, et rêve d'aider son équipe à décrocher son premier titre continental.

"En rejoignant Kashima, j'ai vraiment lancé ma carrière. Sans ce transfert, je ne serais jamais devenu le joueur que je suis aujourd'hui. De grands joueurs évoluent dans notre club. Certains sont des défenseurs de haut niveau auprès desquels j'ai beaucoup appris."

Les enseignements de Russie 2018

Il y a deux ans déjà, Shoji a joué un rôle important pour Kashima en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016. À l'époque, les Japonais sont devenus les premiers Asiatiques à monter sur la deuxième marche du podium.

Plus récemment,le Japon a atteint les huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Malgré leurs belles prestations, les Samouraïs Bleus ont chuté face à la Belgique. Ce revers et l'incroyable come-back des Diables Rouges dans le temps additionnel ont marqué Shoji. "En tant que défenseur, je trouve ça vraiment dommage de perdre le match dans les dernières secondes", admet-il. "Les Belges ont gagné sur une contre-attaque dans les dernières secondes. Je n'ai pas réussi à les stopper. Je veux donc devenir un joueur capable de contribuer à une victoire dans de grands événements comme celui-ci."

Kashima lui offre aujourd'hui la possibilité de réaliser son rêve et de disputer une nouvelle Coupe du Monde. Pour Shoji, c'est une nouvelle opportunité de faire ses preuves. "Ce serait une revanche pour moi et pour l'équipe. La dernière fois, nous avons participé à la compétition en tant que représentants du pays hôte car nous étions champions de J-League. J'aimerais cette fois y être en tant que champion d'Asie", conclut-il.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

Persépolis et Kashima pour une première

24 oct. 2018

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018

La double épreuve de Bashar Rasan

07 nov. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Résumé : Colombie 1-2 Japon

19 juin 2018