Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013

11 décembre - 21 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2013

Une date historique pour la passe de trois

Bayern Munich captain Franz Beckenbauer (5) joins in the Munich celebrations
© Getty Images

Le FC Bayern München espère conclure l'année 2013 en beauté, en ajoutant le trophée de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA à son impressionnante collection. Son adversaire en finale est le champion du Maroc en titre et représentant du pays hôte de la compétition, le Raja de Casablanca. La rencontre aura lieu le 21 décembre, une date loin d'être anodine pour les supporters bavarois...

Le FC Bayern a remporté sa première Coupe Intercontinentale, ancêtre de la Coupe du Monde des Clubs, le 21 décembre 1976. À l'époque, la compétition se jouait au meilleur des deux manches. À l'aller, le club le plus titré d'Allemagne s'était imposé 2:0 devant Cruzeiro au Stade Olympique de Munich, grâce à des buts signés Gerd Müller et Hans-Josef Kapellmann. La deuxième manche, disputée au Brésil, s'est conclue sur un nul vierge.

Auteur de l'ouverture du score, Müller n'a rien oublié de cette rencontre, 37 ans après. L'ambiance qui régnait au Brésil lui a laissé un souvenir particulier, comme il le confie à FIFA.com: "Remporter un titre mondial avec le Bayern en 1976, c'était quelque chose d'extraordinaire. Au retour, nous avons joué contre Cruzeiro devant 117 000 personnes et nous avons soulevé le trophée. Ça restera l'un des temps forts de ma carrière." * * 

Les caprices de la météoL'équipe de cette époque compte parmi les plus talentueuses de l'histoire du club. Les Sepp Maier, Uli Hoeneß, Karl-Heinz Rummenigge ou Franz Beckenbauer ont ainsi remporté trois fois de suite la Coupe d'Europe des Clubs Champions, ancêtre de la Ligue des champions de l'UEFA, en 1974, 1975 et 1976. "C'était un autre temps. La concurrence entre l'Amérique du Sud et l'Europe était acharnée", se souvient le *Kaiser *lors d'un entretien avec la télévision allemande. "Nous avions gagné la Coupe d'Europe trois fois de suite, mais nous avions refusé de participer à cette Coupe Intercontinentale. Pour nous, ce tournoi n'avait pas grande importance. Aujourd'hui, la situation est bien différente. En 1976, nous avons finalement accepté de relever le défi. Nous avons gagné à Munich, par moins 20 degrés. Quelques semaines plus tard au Brésil, il faisait près de 40 degrés !"

Par la suite, le FC Bayern a connu une période de vaches maigres sur la scène internationale. Le club a retrouvé des couleurs en 1996, avec son triomphe en finale de la Coupe UEFA. Cinq ans plus tard, les Allemands ont renoué avec le succès en Ligue des champions. Après avoir battu Valence aux tirs au but, ils ont renoué avec la Coupe Intercontinentale à la fin de l'année 2001.

À Tokyo, les Munichois sont venus à bout des Argentins de Boca Juniors. Ils ont cependant dû attendre la prolongation et un but de Samuel Osei Kuffour à la 109ème minute pour prendre un avantage décisif. Claudio Pizarro était présent pour assister au deuxième sacre mondial du FC Bayern. Le Péruvien a passé 119 minutes sur le terrain et n'a évidemment rien oublié de cette rencontre. "Je m'en souviens très bien. C'était en 2001. Nous avons battu Boca Juniors sur un but de Sammy Kuffour", précise-t-il aujourd'hui à FIFA.com. "C'était mon premier titre avec le Bayern. J'étais très ému. Ce match très spécial aura toujours une place à part dans mon cœur."

Le meilleur club du monde
L'attaquant avait rejoint la Bavière l'été précédent, après avoir débuté en Allemagne au Werder Brême. De son propre aveu, ce triomphe dans la capitale japonaise a beaucoup compté dans sa carrière : "Tout le monde rêve de gagner cette compétition, mais ce tournoi a sans doute plus de valeur aux yeux des Sud-Américains. Dès qu'une équipe remporte la Copa Libertadores, on commence à évoquer la Coupe Intercontinentale et la confrontation avec le champion d'Europe. En Amérique du Sud, le vainqueur est vraiment considéré comme le meilleur club du monde."

Douze ans plus tard, le meilleur buteur étranger de l'histoire de la Bundesliga se voit offrir une nouvelle occasion de remporter ce titre avec le FC Bayern et il n'entend pas la laisser passer. "Le format a changé, mais j'espère que nous allons nous imposer à nouveau. C'est une opportunité d'ajouter un titre prestigieux à notre palmarès", annonce-t-il. Avec Thiago Alcantara, lauréat en 2011 avec le FC Barcelone, le Péruvien est le seul joueur de l'effectif bavarois à avoir remporté le tournoi.

Le 21 décembre prochain, il pourrait donc s'offrir un deuxième sacre sous les couleurs munichoises, 37 ans jour pour jour après le premier triomphe sur la scène mondiale du FC Bayern. Comme tous les supporters allemands, *Der Bomber *Müller rêve de voir son ancien club signer un nouveau succès historique : "Je souhaite beaucoup de réussite à l'équipe actuellement engagée en Coupe du Monde des Clubs. J'espère qu'elle offrira aux supporters un troisième titre mondial, après ceux de 1976 et 2001".

Explorer le sujet

Articles recommandés

Maroc 2013 : Guangzhou Evergrande FC - FC Bayern Munich

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2013

Maroc 2013 : Guangzhou Evergrande FC - FC Bayern M...

17 déc. 2013