Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, E.A.U. 2017

6 décembre - 16 décembre

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2017

Urretaviscaya, l'éclair de génie de Pachuca

© Getty Images
  • Redoutable par sa vitesse, Urretaviscaya est l'un des atouts de Pachuca
  • "J'attends le Mondial des Clubs avec beaucoup d'impatience", annonce-t-il
  • La Coupe du Monde des Clubs se disputera aux Émirats Arabes Unis du 6 au 16 décembre

Dans les matches serrés où l'on a besoin de variantes, Jonathan Urretaviscaya est souvent le joker de Pachuca. Rapide et explosif, l'Uruguayen est capable en quelques secondes de changer la donne en faveur de son équipe grâce à une accélération qui déséquilibre l'adversaire.

C'est pourquoi en vue de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Émirats Arabes Unis 2017, Urretaviscaya paraît parfaitement placé pour être l'un des rouages essentiels des Tuzos. FIFA.com l'a rencontré.

Quelques repères :

  • Nom complet : Jonathan Matías Urretaviscaya da Luz
  • Surnom : Rayo
  • Lieu et date de naissance : Montevideo, Uruguay, 19 mars 1990.
  • Parcours en sélections de jeunes : Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Égypte 2009 (2 buts), Tournoi Olympique de Football Masculin, Londres 2012.
  • Taille : 1m72
  • Poids : 66,3 kg
  • Buts marqués avec Pachuca (de 2015 à aujourd'hui) : 13
  • Passes décisives lors du dernier championnat : 9

Ses sensations par rapport à la Coupe du Monde des Clubs :
"Je me sens très bien, heureux et très motivé par rapport à cet événement. Je l'attends avec beaucoup d'impatience et je suis concentré sur cet objectif maintenant qu'il ne nous reste aucune compétition à jouer".

*La préparation de Pachuca : *"C'est un peu étrange d'être arrêté pendant une quinzaine de jours en attendant qu'arrive un Mondial. Mais il y a un côté positif. Ça nous permet de récupérer et d'affiner quelques détails. Nous allons pouvoir améliorer certaines choses qui n'ont pas si bien marché en championnat".

À propos des adversaires :
"Ce sont des matches internationaux, où les équipes ne se connaissent pas, car elles n'évoluent pas sur le même continent. C'est un peu compliqué de savoir comment jouent nos adversaires, en dehors de ce que nous pouvons entendre ou apprendre grâce aux vidéos. Mais ça marche dans l'autre sens aussi : nos adversaires ne nous connaissent pas non plus, donc ça peut aussi nous profiter".

Les favoris :
"Le vainqueur de la Libertadores, quel qu'il soit, compte forcément parmi les grands favoris. La Copa Libertadores est une compétition très difficile, tout comme la Ligue des champions de l'UEFA et celle de la CONCACAF. Toutes les équipes présentes aux Émirats Arabes Unis seront difficiles à jouer, car personne n'est au Mondial des Clubs par hasard".

Du plaisir aussi :
"Tous les matches sont importants, mais il est évident qu'un match de Coupe du Monde l'est encore plus et cela me motive par rapport à tout ce qui viendra en 2018, notamment. Je prends ça comme une belle expérience, dont il faudra profiter au maximum et qu'il faudra vivre avec tout le sérieux possible".

Jonathan Urretaviscaya en dehors des terrains :

  • Loisirs favoris : "J'aime beaucoup passer du temps à la maison avec ma famille. Je regarde pas mal la télévision et quand j'ai le temps, je vais au ciné".
  • Genre de films préféré : les comédies.
  • Si vous n'aviez pas été footballeur ? "J'aurais été cuisinier. Mon plat préféré est la viande à l'uruguayenne, mais je ne cuisine pas tant que ça. Ma femme fait ces choses-là bien mieux que moi".

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2017

Ammouta, entre obstacles et miracle

23 nov. 2017

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2017

Désignation des arbitres pour la Coupe du Monde des Clubs 2017

07 nov. 2017

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2017

Urawa remonte au sommet dix ans après

27 nov. 2017

Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2017

Grêmio s'offre un petit avantage (1:0)

23 nov. 2017