Après avoir obtenu des résultats nuls à l'extérieur en demi-finales aller de la Ligue des champions de la CAF, les Nord-Africains de l'Espérance de Tunis et d'Al Ahly partiront avec un avantage au retour. Mais les tenants du titre tunisiens reçoivent le TP Mazembe sans le matelas offert par des buts à l'extérieur, suite à leur nul vierge à Lumbabashi. Détenteur du record de titres africains avec six couronnes à son actif, Al Ahly est allé chercher un nul 3:3 sur le terrain des Sunshine Stars au Nigeria et espèrent proposer une partition mieux maîtrisée dans une rencontre disputée à huis clos.

Les vainqueurs se qualifieront pour la finale disputée en matches aller et retour en novembre. Le champion d'Afrique sera ensuite qualifié pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2012.

L'affiche
Espérance - TP Mazembe
Les deux meilleures équipes du continent africain sur les quatre dernières saisons se retrouvent face à face. Le score de 0:0 à l'aller a donné bon espoir aux Tunisiens, surtout qu'ils s'étaient inclinés 5:0 face aux Congolais lors de la finale de l'édition 2010. Les deux adversaires possèdent un immense bagage à ce niveau. Les Sang et Or ont notamment atteint le dernier carré à sept reprises sur les 13 dernières années. "Rien n'est encore décidé. Le résultat du match aller est un piège car nous devons tous deux rester vigilants et concentrés au retour", prévient l'entraîneur Nabil Maaloul, qui enregistrera le retour du Ghanéen Harrison Afful, auteur du but de la victoire lors de la finale l'an dernier. En revanche, il pourrait devoir se passer du meneur de jeu Youssef Msakni. De son côté, Mazembe devra composer sans le défenseur Stoppila Sunzu, suspendu, et pourrait être privé de Rainford Kalaba et Hichani Himonde, tous deux blessés.

L'autre rencontre
Après le 3:3 de l'aller, un nouveau nul dans un Stade du 30 juin flambant neuf devrait suffire à propulser Al Ahly vers sa neuvième finale. Les Sunshine Stars ont pourtant prouvé qu'ils étaient capables de regarder dans les yeux les géants du football africain. Au premier tour déjà, les Nigérians s'étaient qualifiés après avoir encaissé une défaite 4:1 à l'aller face aux Angolais du Recreativo do Libolo. Lors de la phase de groupes, ils avaient décroché un succès à l'extérieur chez les Algériens de l'ASO Chlef. À l'aller, ils ont prouvé leur détermination en égalisant dans les toute dernières minutes (3:3).

Pour ce match, l'entraîneur Hossam El Badry devrait faire appel à son attaquant titulaire Emad Meteab, de retour à la compétition après une opération. Wael Gomaa devrait également être disponible, mais le milieu de terrain Walid Soliman est incertain et l'arrière gauche Sayed Moawad ne sera pas aligné. S'ils pourront compter sur leur capitaine Godfrey Oboabona, de retour de suspension, les Nigérians seront privés de leur gardien titulaire Moses Ocheje.

Le joueur
Les attaquants Oussou Konan, Dominique Da Silva et Emad Meteab peinant à retrouver la forme après leurs blessures respectives, la solution offensive d'Al Ahly pourrait passer par Gedo. Réputé pour ses exploits en sortie de banc en club comme en équipe nationale, le héros de la CAN 2010 a prouvé à l'aller qu'il pouvait aussi faire la différence dans le rôle de titulaire.

La stat
3 -
Comme le nombre de clubs qui ont remporté deux Ligue des champions de la CAF consécutives. Mazembe l'a fait à deux reprises, Ahly et les Nigérians d'Enyimba une fois. L'Espérance cherchera à entrer dans ce club très fermé.

Entendu...
"Je m'attends à les voir attaquer d'entrée car le nul ne les arrange pas donc nous allons nous concentrer sur notre défense, tout en essayant de marquer vite pour mettre le match hors de leur portée" - Hossam El Badry, entraîneur d'Al Ahly

Votre opinion !
Quelle sera l'affiche de la finale de la Ligue des champions de la CAF 2012 ?