Après l’Egypte et les Etats-Unis, ce sont les champions du monde italiens qui ont eu le tournis face à une superbe formation auriverde. Les hommes de Dunga disputeront les demi-finales d’Afrique du Sud 2009 face au pays hôte, et ce avec le statut d’épouvantail.

Dès le coup d’envoi de cette rencontre disputée au Loftus Versfeld Stadium de Tshwane/Pretoria, on ne pouvait qu’être surpris par la vision d’une Italie totalement amorphe. Face à autant d’espaces, Kaká et Robinho s’en donnaient donc à cœur joie.

Sur une énième montée de Maicon, la frappe manquée du latéral terminait dans les pieds de Luis Fabiano, couvert par un Fabio Cannavaro à la traîne. Le buteur du FC Séville ne se faisait pas prier pour tromper Gianluigi Buffon (0:1, 37’). A peine six minutes plus tard, un formidable une-deux-trois entre Robinho, Kaká et Luis Fabiano mettait l’Italie dans de sales draps (0:2, 43’). Alors que dire de cette contre-attaque de Robinho détournée par Andrea Dossena dans son propre but (0:3, 45’) ?

Pour la première fois depuis 1957, la Squadra azzurra reprenait donc une deuxième période décisive avec un désavantage de trois buts. Malgré une bonne volonté indéniable et quelques jolies frappes de leur nouvelle coqueluche Giuseppe Rossi, les hommes de Marcello Lippi n’allaient pourtant pas parvenir à inscrire ce petit but qui les aurait qualifiés…