Coupe des Confédérations de la FIFA, Brésil 2013

Coupe des Confédérations de la FIFA, Brésil 2013

15 juin - 30 juin

Coupe des Confédérations de la FIFA 2013

La chance au Jô

Jo of Brazil celebrates scoring
© Getty Images

Neymar semblait encerclé sur l’aile gauche. Il était bloqué par deux défenseurs mexicains, non loin du point de corner. Au cœur de la surface, pourtant, Jô patientait attentivement. "Quand il a ballon, il faut s’attendre à tout. Je peux même vous dire que si je me suis placé là, c’est parce que je sentais qu’il allait me la donner", explique l’avant-centre à FIFA.com. "Je le voyais bien se débarrasser des deux défenseurs et me servir ensuite."

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a eu le nez creux ! Car le néo-Barcelonais s’est effectivement joué de ses deux cerbères avec inventivité avant d’offrir le second but brésilien à son coéquipier. Le match touchait à sa fin, un peu comme contre le Japon, où l’attaquant de l’Atlético Mineiro s’était déjà vu offrir la balle du 3:0 par Oscar au terme d’une contre-attaque bien huilée.

Difficile de ne pas envier Jô en ce moment. Quand il n’est pas le principal fer de lance du club le plus prolixe de la Copa Libertadores, il se retrouve servi par Neymar ou par Oscar. "Quand on est attaquant et qu’on a ce genre de joueurs à proximité, on ne peut qu’être heureux", lance-t-il tout sourire. "L’attaque de l’Atlético Mineiro a trois grands joueurs, avec Ronaldinho, Diego Tardelli et Bernard, qui est avec moi en Seleção. Et maintenant j’ai le plaisir de jouer avec d’autres vedettes."

Un moment unique
On ne saurait le contredire, mais l’altruisme et la créativité de ses partenaires ne servirait à rien s’il n’était pas toujours prêt à mettre à profit les bons ballons. "Oui, j’ai de la réussite en ce moment", reconnaît-il volontiers. La bonne passe traversée par le joueur de l’Atlético Mineiro est d’autant plus fascinante que son nom ne figurait même pas dans la première liste communiquée par Luiz Felipe Scolari pour la Coupe des Confédérations de la FIFA, Brésil 2013. En lieu et place de João Alves de Assis Silva, ce sont Fred, titulaire indiscutable, et Leandro Damião, révélation de l’Internacional, qui devaient s’occuper de la finition.

Mais Damião a connu des problèmes musculaires pendant le stage organisé à Goiânia et le téléphone de Jô a sonné à sa grande surprise. C’était Felipão à l’appareil et il lui demandait de se tenir prêt à rejoindre l’équipe nationale au cas où il faudrait remplacer son ex-coéquipier de l’Internacional. "J’étais chez moi, à Rio, en train de me reposer. Le soir, je devais rentrer à Belo Horizonte. Ce coup de fil, c’était un truc énorme. J’ai appelé tout de suite mon père, ma femme, toute ma famille. Pour moi, c’est une grande émotion de pouvoir porter le maillot du Brésil."

C’est donc à la dernière minute que l’attaquant accusant 1m89 sous la toise s’est joint à la Seleção, une circonstance qui pourrait avoir conditionné ses performances. En effet, sur les deux premiers matches, il est toujours entré en remplacement de Fred et il a réussi à marquer sur sa première action, à quelques minutes du terme. "J’ai eu la chance de me trouver au bon moment au bon endroit. Je ne peux pas me plaindre. J’espère pouvoir encore apporter davantage", indique le joueur, loué par Felipão pour son implication sur les ballons aériens et son travail de pivot.

Il s’agit à peine de la deuxième compétition officielle avec le maillot auriverde pour Jô, qui avait été convoqué par Dunga pour le Tournoi Olympique de Football Masculin, Pékin 2008. Il aura donc dû patienter pendant cinq ans avant de retrouver le groupe brésilien. Manifestement, ce délai ne l’a pas refroidi. "Évidemment que je n’imaginais pas pouvoir vivre tout ça avec la Seleção, mais c’est aussi pour ça que j’aime le football. J’ai beaucoup bougé et j’ai enfin eu ma chance", commente-t-il. C’est certainement une chance de pouvoir évoluer aux côtés de joueurs aussi talentueux. Il faut juste être prêt à en profiter, quelle que soit l’heure où l’on vous appellera !

Explorer le sujet

Articles recommandés

Brésil 2013 : Brésil-Mexique

Coupe des Confédérations de la FIFA

Brésil 2013 : Brésil-Mexique

19 juin 2013

Brazil's forward Neymar celebrates after scoring against Japan

Coupe des Confédérations de la FIFA 2013

L'instant Neymar

15 juin 2013

Brazil's forward Hulk (R) jumps for the ball during a training session at the National Stadium (Mane Garrincha), in Brasilia, on the eve of the kick off of the FIFA Confederations Cup Brazil 2013 football tournament, on June 14, 2013.   AFP PHOTO / VANDER

Coupe des Confédérations de la FIFA 2013

Hulk à la conquête du coeur auriverde

15 juin 2013

Neymar en action contre le Mexique

Coupe des Confédérations de la FIFA 2013

Neymar en action contre le Mexique

19 juin 2013

Fred of Brazil celebrates after Neymar scored his team's opening goal

Coupe des Confédérations de la FIFA 2013

Le Brésil bien dans son jardin

18 juin 2013

Paulinho of Brazil celebrates scoring his team's second goal with his team-mates Marcelo and Luiz Gustavo

Coupe des Confédérations de la FIFA 2013

Gustavo-Paulinho, l'efficacité dans la discrétion

18 juin 2013

Neymar of Brazil celebrates scoring the opening goal with his team-mates

Coupe des Confédérations de la FIFA 2013

Neymar emmène le Brésil sur son nuage (2:0)

19 juin 2013