LE FILM DE LA JOURNÉE - Vainqueur d'un Pérou sur la plus petite des marges, le Chili s’empare de la première place du Groupe C. L’Uruguay termine lui à la deuxième place grâce à une toute aussi courte victoire face au Mexique. Un seul but a donc suffi aux deux équipes pour valider leur ticket pour les quarts de finale. Sûrs d'être parmi les meilleirs troisièmes, les Péruviens seront aussi présents lors de la deuxième phase.

La Celeste a rendez-vous avec l’Argentine samedi prochain pour un duel très prometteur, tandis que la Roja pourrait rencontrer le Brésil si ce dernier finit deuxième du Groupe B.

Résultats
Groupe C
Chili 1:0 Pérou
Uruguay 1:0 Mexique

Les moments-clés
Soutien inconditionnel :
Diego Forlán, en panne de but depuis neuf matches, a pu compter sur l’appui sans faille des hinchas uruguayens pendant toute la rencontre face au Mexique. Dans une touchante démonstration de soutien, la chorale celeste du stade de La Plata a donné de la voix à chacune des innombrables tentatives du numéro 10, avant de l’ovationner au moment de son remplacement par Sebastián Abreu. Désireux de récompenser cette fidélité, Forlán n’a pas démérité et a bien failli parvenir à ses fins à la 63ème minute, sur une reprise qui est retombée sur le haut du filet de Michel. Le meilleur joueur de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™ n'a certes pas marqué, mais il n'a pas déçu... 

Dix contre dix : Outre le but contre son camp d’André Carrillo dans les arrêts de jeu, le temps fort de la rencontre a sans doute été le vaste litige qui s’est conclu par l’exclusion de deux joueurs. Un carton jaune brandi à l’encontre de Christian Ramos pour une intervention musclée sur un joueur chilien a déclenché une véritable tempête sur le terrain. Face à une telle confusion, l’homme en noir a tranché dans le vif en renvoyant au vestiaire le Péruvien Giancarlo Carmona et le Chilien Jean Beausejour à la 61ème minute.

Le joueur
Diego Forlán (Uruguay)
S’il n’a pas encore retrouvé le chemin des filets, le numéro 10 s’est mis au service de ses partenaires tout au long du match. Forlán n’a cessé d’offrir de bons ballons à Luis Suárez et s’est trouvé au départ de l’action du but uruguayen à la 14ème minute, frappant un coup franc indirect repris par Luis Michel, avant qu'Álvaro Pereira ne vienne terminer le travail à bout portant (14’).

Le but
Chili - Pérou, André Carrillo (90ème)
Les deux équipes semblent se diriger vers un match nul lorsqu’une belle action entre Jorge Valdivia, Alexis Sanchez et Humberto Suazo offre un ultime corner aux hommes de Claudio Borghi, dans la première minute des arrêts de jeu. Le Péruvien André Carrillo ruine alors tous les efforts défensifs de son équipe en déviant le ballon dans ses propres cages, inscrivant le premier but contre son camp de la compétition.

La stat
79.
En démarrant le match contre le Mexique, Diego Forlán est devenu le joueur le plus capé de la Celeste avec 79 sélections, à égalité avec l’attaquant Rodolfo Rodriguez, légendaire capitaine de l’équipe dans les années 1970 et 80. Forlán est également à portée de fusil d’un autre record symbolique : avec 29 réalisations au compteur sous la tunique uruguayenne, il n’est plus qu’à deux unités du meilleur buteur de l’histoire de la sélection, Hector Scarone.

Entendu...
"Nous avons poussé pendant tout le match et avons fini par trouver la faille à la fin de la deuxième mi-temps. Des deux équipes, c’est la nôtre qui a été la plus entreprenante et nous avons finalement été récompensés de nos efforts. Le Pérou a tout fait pour retarder l’échéance et c’est tout à son honneur, mais nous avons réussi à marquer ce but qui nous offre la première place du groupe" - Humberto Suazo, attaquant du Chili

À venir
Ce mercredi soir, tous les regards seront tournés vers la dernière journée du Groupe B. Le Brésil devra enregistrer sa première victoire pour éviter une élimination historique en première phase de la Copa América. À Salta, le Venezuela, leader improbable, pourra assurer sa première place en cas de bon résultat face au Paraguay.