Avec son visage juvénile et sa carrure fluette, Robbie Kruse donne l’impression d’être l’un des plus jeunes joueurs du groupe australien. International depuis huit ans, cet attaquant latéral vif et rapide en est en fait l’un des plus expérimentés. Après avoir manqué sur blessure la Coupe du Monde de la FIFA 2014™, il s’apprête à honorer son premier rendez-vous mondial depuis la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Pérou 2005.

Il s’est révélé sous les couleurs du Melbourne Victory au moment parfait pour être retenu avec les Socceroos pour la Coupe d’Asie de l’AFC 2011. Finaliste au Qatar, Kruse a pris sa revanche quatre ans plus tard en contribuant au premier sacre de l’Australie dans la compétition, devant son public. Après avoir passé cinq saisons dans des clubs allemands, notamment le Bayer Leverkusen, il a cédé cette année aux sirènes de la RP Chine en s’engageant avec Liaoning Whowin. Le joueur de 28 ans, qui a fêté sa 50ème sélection dernièrement à l’occasion d’un match de qualification pour la Coupe du Monde, reste l’un des cadres d’Ange Postecoglou, dont la philosophie s’accommode parfaitement de la pointe de vitesse de son attaquant.