Plus jeune joueur du groupe russe, Aleksandr Golovin est né et a grandi dans la ville sibérienne de Kaltan. Dans une région où les terrains de football extérieurs de qualité sont plutôt rares, le garçon a fait ses classes dans des gymnases en jouant au futsal. Ses qualités de dribbleur trahissent d’ailleurs aujourd’hui ses débuts dans la discipline. Le milieu de terrain a tapé à l’âge de 16 ans dans l’œil des recruteurs du CSKA, qui l’ont invité à rejoindre Moscou en 2012. Il était l’année suivante de l’équipe de Russie victorieuse de l’UEFA EURO U-17.

Golovin n’aura pas eu à attendre longtemps avant d’effectuer ses débuts chez les A, bien que sa sélection en ait surpris plus d’un. Les supporters ne s’attendaient pas forcément à voir dans l’équipe un adolescent quasiment inconnu, encore jamais titularisé en club. Mais ce dernier a justifié la confiance que lui a accordée le sélectionneur, Fabio Capello, en marquant dès sa première sortie face au Belarus.

L'espoir a récidivé lors du match suivant, contre la Lituanie, pour devenir le premier joueur de l’histoire de la Russie à faire trembler les filets lors de ses deux premières sélections. Il a participé aux trois matches des Russes à l’UEFA EURO 2016.