Le Comité Exécutif de la FIFA ayant validé la version amendée des règles de développement en mars 2013, l'instance dirigeante du football mondial s'apprête à lancer une large consultation de ses associations membres à l'occasion d'une série de 11 séminaires sur le développement, dont le premier rendez-vous aura lieu ce samedi 14 septembre à Auckland.

"Nous souhaitons entendre ce que les associations membres ont à nous dire. Nous sommes à leur service et elles doivent donc pouvoir exprimer leurs besoins", explique le Secrétaire Général de la FIFA Jérôme Valcke, qui sera présent en Nouvelle-Zélande.

De plus, ces séminaires devraient constituer une base importante afin de maintenir le dialogue entre la FIFA et ses associations membres dans le cadre de la réforme de la gouvernance engagée lors du Congrès de la FIFA 2011. "Si les nouvelles dispositions ne sont pas appliqués au niveau des associations membres, le monde du football ne changera pas. Tout notre travail peut se résumer à deux mots : transparence et conformité. Ces notions doivent se retrouver au niveau des associations membres", ajoute Valcke. 

Le planning, la mise en place et la hiérarchisation des projets de développement de la FIFA, à la lumière des nouvelles règles de développement, seront au cœur de cette réunion de trois jours à Auckland, à laquelle participeront les présidents, les secrétaires généraux et les directeurs techniques de toutes les associations membres de l'OFC. D'autres événements de ce type sont d'ores et déjà programmés dans toutes les confédérations, jusqu'au printemps 2014.

Les nouvelles règles sont officiellement entrées en vigueur le 1er juillet 2013 mais les séminaires continueront à aider les associations membres à appliquer les nouvelles mesures jusqu'au 1er janvier 2015. À cette date, toutes les recommandations deviendront obligatoires.

Un investissement colossal
Au cours des 14 dernières années, la FIFA a versé près de 2 milliards de dollars (US) à ses associations membres et aux confédérations au titre du développement. Durant cette même période, l'investissement total de la FIFA auprès de l'OFC s'élève à 88,3 millions de dollars (US). Le budget de développement de la FIFA pour le cycle financier 2011/14 se monte à 800 millions de dollars (US), soit 56 fois plus que sur période 1995/98. Pendant cette période, plusieurs initiatives de développement de premier plan ont été lancées.

"Notre travail de développement ne se limite pas au football. Nous entrons sur le terrain de la société, nous faisons la promotion de l'éducation, de la santé et du professionnalisme à travers nos programmes. Le football est plus qu'un jeu. Nous ne pouvons pas changer le monde mais nos initiatives peuvent aider les gens à mener une vie meilleure", souligne Valcke.

Le deuxième séminaire de développement aura lieu du 23 au 27 septembre au Costa Rica.

Articles recommandés