Suivez nous sur
Développement

Programme de développement Forward de la FIFA

(FIFA.com)

Le 9 mai 2016, le Congrès de la FIFA a approuvé le lancement du programme Forward de la FIFA, qui allait complètement révolutionner le développement du football sur toute la planète et la manière dont le succès de la Coupe du Monde de la FIFA™ est partagé avec les associations membres de l’instance dirigeante.

Devenu l’un des programmes de développement les plus importants dans le domaine du sport, FIFA Forward est conçu pour fournir un soutien intégral et sur mesure à chacune des associations membres de la FIFA et des six confédérations. Il se base sur trois grands principes :

  • plus d’investissement ;
  • plus d’impact ;
  • plus de supervision.

on objectif est d’améliorer la manière dont nous développons et soutenons le football dans le monde afin que notre sport exprime pleinement son potentiel dans chaque pays et que tout un chacun puisse le pratiquer sans restriction aucune.

Après la mise en œuvre réussie de "FIFA Forward 1.0" – la première édition du programme portant sur la période 2016-2018 –, "FIFA Forward 2.0" est entré en vigueur au 1er janvier 2019 et prendra fin le 31 décembre 2022.

FIFA Forward 1.0 a obtenu des résultats spectaculaires en termes de développement, les associations membres ayant bénéficié d’un soutien financier pour leurs activités quotidiennes, pour la définition de nouveaux objectifs stratégiques à long terme et pour la mise en œuvre de projets de développement sur mesure visant à fournir des infrastructures footballistiques, organiser des compétitions et promouvoir le football féminin. Plus de la moitié des associations membres, en particulier celles ayant des ressources financières limitées, ont pu équiper comme il se doit leurs équipes nationales féminines et de jeunes, mais aussi participer à plusieurs compétitions internationales grâce aux aides aux frais de déplacement et à l’achat d’équipement également prévues par le programme.

Le 13 juin 2018, le Congrès de la FIFA a décidé d’augmenter les investissements en faveur de FIFA Forward pour le cycle 2019-2022, avec une hausse de 20% des fonds annuels auxquels les 211 associations membres et les six confédérations ont droit.

Par ailleurs, les associations membres ont pu faire part de leurs commentaires lors des 12 Sommets exécutifs du football de la FIFA organisés entre novembre 2017 et mars 2018. L’expérience et les enseignements tirés par les associations membres et l’administration de l’instance au cours des deux ans et demi de mise en œuvre de FIFA Forward, ainsi que les consultations avec les commissions compétentes de la FIFA, ont conduit à l’adoption d’un règlement modifié (Forward 2.0), qui a été approuvé et ratifié par le Conseil de la FIFA lors de sa séance du 26 octobre 2018 à Kigali (Rwanda).

Les principes, l’approche et les processus de base de FIFA Forward 1.0 ont en grande partie été conservés, tandis que certains éléments ont été adaptés pour refléter l’augmentation des fonds destinés aux associations membres et la nécessité de développer davantage le football ainsi que de rendre compte des résultats générés par le programme, son héritage et son impact.

Principaux amendements de Forward 2.0 pour le cycle 2019-2022 :

A. Aspects financiers

1) USD 6 millions par association membre pour le cycle quadriennal afin de combler les besoins opérationnels et soutenir les projets de développement ; montant supplémentaire de USD 1 million pour les associations membres aux revenus annuels inférieurs ou égaux à USD 4 millions dans l’optique de couvrir les frais de déplacement de leurs équipes nationales et l’achat d’équipement.

a) Jusqu’à USD 1 million par an pour les coûts opérationnels :

i) USD 500 000 versés en janvier de chaque année pour les activités quotidiennes, les frais administratifs et autres dépenses courantes ;

ii) jusqu’à USD 500 000 payés en juillet de chaque année si l’association membre effectue jusqu’à dix activités spécifiques au cours de l’année (USD 50 000 par activité). Ces activités incluent :

(1) l’organisation de compétitions féminines, masculines et de jeunes (dans deux catégories d’âge pour les filles et les garçons) – chaque compétition devant impliquer au moins dix clubs, 90 matches et s’étendre chaque année sur au moins six mois ;

(2) la participation des équipes nationales féminines, masculines et de jeunes à au moins quatre matches par an ;

(3) la mise en œuvre d’un système d’enregistrement des joueurs et de gestion des compétitions (opérationnel et régulièrement mis à jour) – pouvant être fourni gratuitement par la FIFA si besoin ;

(4) la réalisation de programmes d’arbitrage pour les femmes et les hommes.

b) Jusqu’à USD 2 millions sur l’ensemble du cycle 2019-2022 pour les projets élaborés selon le contrat d’objectifs signé par l’association membre et devant notamment concerner les infrastructures footballistiques (terrains, centres techniques, sites d’entraînement, stades, sièges, etc.) :

i) ils peuvent porter sur d’autres domaines de développement si l’association membre dispose déjà d’au moins un stade/terrain pouvant accueillir des matches internationaux, d’un siège fonctionnel et d’un centre technique national opérationnel.

c) Jusqu’à USD 200 000 par an pour les frais de déplacement des équipes nationales et jusqu’à USD 200 000 sur le cycle quadriennal 2019-2022 pour l’achat d’équipement de base en faveur des associations membres ayant le plus besoin d’aide :

i) une association membre est considérée comme ayant le plus besoin d’aide si ses revenus annuels n’excèdent pas USD 4 millions (reflétés dans le rapport d’audit statutaire annuel de l’année précédente qui doit être soumis à la FIFA avant le 30 juin de l’année concernée).

2) Jusqu’à USD 1 million par an pour les associations régionales/territoriales (versés à la confédération concernée chaque année en janvier), sous réserve que celles-ci soient reconnues par leur confédération et organisent – pour des équipes nationales ou des clubs – au moins une compétition féminine senior, deux compétitions féminines de jeunes et deux compétitions masculines de jeunes.

3) USD 12 millions par an pour chaque confédération (versés automatiquement chaque année en deux versements – en janvier et juillet).

B. Rapport et audit

Forward 1.0 a introduit une série de contrôles de supervision renforcés afin de permettre un développement transparent, bien organisé et efficace du football :

  • un contrat élaboré sur la base d’objectifs convenus avec chaque association membre – et devant être approuvé par la Commission de Développement – définit une stratégie de développement sur deux à quatre ans ;
  • tous les projets sur mesure doivent être liés au contrat d’objectifs approuvé ;
  • tout projet dépassant un montant de USD 300 000 doit être approuvé par la Commission de Développement ;
  • l’administration de la FIFA contrôle la mise en œuvre des projets, leur héritage et leur impact ;
  • des audits financiers des fonds provenant du programme Forward sont effectués par des sociétés indépendantes pour chaque association ;
  • une règlementation renforcée en matière de développement est mise en place, avec notamment plus de pouvoirs de supervision et des exigences de conformité plus strictes ;
  • les audits indépendants des états financiers annuels des associations membres sont publiés.

Dans le cadre de Forward 2.0, les associations membres devront en outre :

a. garantir que les principes de non-discrimination, de diversité, d’accessibilité, d’inclusion et de droits de l’homme sont protégés et promus ;

b. prendre des mesures pour protéger les enfants et les mineurs contre des abus potentiels et pour promouvoir leur bien-être au sein du football ;

c. éviter toute situation pouvant générer un conflit d’intérêts ;

d. éviter l’utilisation d’espèces ;

e. conserver les justificatifs de toutes les dépenses et de tous les paiements réalisés avec les fonds du programme Forward ;

f. réserver l’utilisation des fonds Forward aux objectifs pour lesquels ils ont été alloués ;

g. utiliser les contributions et fonds alloués sous Forward 1.0 avant le 31 décembre 2020. Tous les fonds qui n’auront pas été utilisés aux fins pour lesquelles ils ont été alloués – ou avant la date mentionnée – seront déduits de l’allocation pour le cycle 2019-2022.

Avec le programme Forward, la FIFA s’engage à soutenir ses associations membres et à travailler avec elles pour mettre en place un développement durable. Elle entend également promouvoir et renforcer par ce biais les principes d’égalité, de diversité et de sécurité en investissant dans des installations rendant tous les stades, terrains et centres techniques accessibles et inclusifs. L’instance dirigeante cherche ainsi à donner à des millions de jeunes filles et garçons l’opportunité de vivre le football, en accord avec son nouveau slogan : "Living Football".

LE PROGRAMME FORWARD PREND FORME

Documents connexes

Articles recommandés