Suivez nous sur
FIFA Forward

Un nouveau temple du football dans les plaines mongoles

(FIFA.com)
A new pitch is unveiled in Mongolia thanks in part to the FIFA Forward Programme
© FIFA.com
  • Un terrain de football synthétique flambant neuf en Mongolie
  • Plusieurs équipes nationales ont eu l'honneur d'étrenner le terrain
  • La FIFA a apporté son aide à la Fédération mongole (MFF) à hauteur de USD 715 520

À quelques kilomètres d'Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie, les steppes de la province de Tuv accueillent, en ce mois d'octobre 2018, des milliers de curieux venus des alentours admirer un terrain de football synthétique flambant neuf. Fièrement vêtus de leur maillot national, des centaines de garçons et de filles piaffent de fouler le gazon immaculé et de frapper leurs premiers ballons dans les cages encore inviolées, legs d'un autre projet FIFA Forward tenu récemment.

Après l'inauguration officielle, les premiers matches ont, comme de juste, été disputés par l'élite du football mongol et plusieurs équipes nationales ont eu l'honneur d'étrenner le terrain. La sélection féminine senior a ouvert les débats face à ses cadettes U-19, avant que l'équipe masculine affronte ses prédécesseurs pour célébrer l'inauguration. Ce mélange de différentes catégories d'âge a illustré à merveille le slogan "Living Football" : le jeu appartient à tous, quel que soit l'âge, l'endroit ou l'environnement.

Pour remplir sa promesse de mettre le football à portée de tous, la FIFA a apporté son aide à la Fédération mongole (MFF), à hauteur de USD 715 520, en installant un nouveau terrain synthétique dans une province pauvre en infrastructures sportives. Dans cette vaste nation peuplée de seulement trois millions d'habitants, dont beaucoup de nomades attachés à la pratique de la lutte traditionnelle, les terrains tel celui de Tuv multiplient les possibilités offertes aux garçons et aux filles de se mettre au football. De son côté, la MFF peut ainsi enrichir son vivier d'espoirs avec de jeunes talents mieux entraînés. Ce nouveau rectangle vert contribuera à réaliser les rêves de tous les fans de football du pays.

"Grâce à ce terrain, nous allons nous améliorer sur le plan technique et élever notre qualité de jeu. Je suis sûr que nous allons faire de plus en plus d'adeptes", s'est réjoui l'un des benjamins de la sélection masculine à l'issue des matches. Pour les jeunes de la région, le football n'est pas seulement un divertissement, mais aussi un moyen, dans un pays caractérisé par de vastes plaines désertiques, de nouer des liens avec les membres de différentes communautés.

Dans la province de Tuv, qui abrite Oulan-Bator, la principale ville du pays, l'annonce de la création d'un terrain synthétique s'est propagée par le bouche à oreille et les nombreux passionnés de foot vivant dans la région se sont empressés de venir visiter l'installation. "Nous sommes ravis. La plupart des Mongols adorent le football et veulent apprendre à y jouer, a commenté un visiteur d'un village voisin. L'accès à ce type de technologie moderne et durable apporte une bouffée d'espoir à nos jeunes. Cela leur permet d'établir des relations et de tisser des liens solides avec d'autres communautés. C'est aussi un excellent moyen de les responsabiliser."

"Une équipe et un but"
Le président de la Fédération mongole de football, Ganbataar Amgalanbaatar, n'a pas manqué de manifester son enthousiasme. "C'est un jour à marquer d'une pierre blanche, car nous inaugurons le premier centre d'entraînement officiel de l'équipe nationale grâce à notre coopération avec la FIFA par le biais du programme FIFA Forward", a-t-il expliqué.

Et d'ajouter : "Jusqu'ici, nos équipes nationales devaient s'entraîner au Japon et en Malaisie. Désormais, elles disposent de leur propre terrain. Ce n'est qu'un début. Nous espérons construire prochainement un centre technique, avec des logements et des bureaux pour notre personnel. Nous n'avons pas seulement inauguré un terrain aujourd'hui, nous avons fait un premier pas de géant et un jour, cette installation fera partie d'un grand complexe d'entraînement national". Il a conclu son discours par la devise de la Fédération mongole : "Une équipe et un but".

Depuis la semaine dernière, les steppes mongoles, autrefois sillonnées par les troupes du légendaire Genghis Khan, sont devenues le terreau du ballon rond.

Articles recommandés