Suivez nous sur
Programme Forward

Un accord de développement entre Brésil et Cuba parrainé par le Programme FIFA Forward

(FIFA.com)
CUBA CBF partnership
  • Les fédérations du Brésil et de Cuba signent un accord de collaboration
  • Le projet s’inscrit dans le programme FIFA Forward
  • L’objectif est de développer le football cubain au niveau technique dans toutes les catégories

En présence de Jesús Pereira, Secrétaire général de l’Association de football de Cuba (AFC), et de son homologue à la Confédération brésilienne de football (CBF), Walter Feldman, ainsi que de Jair Bertoni, Directeur de la sous-division des Fédérations membre Amériques, et de membres des bureaux régionaux de développement de la FIFA à Panamá et Asunción, l’AFC et la CBF ont signé un accord visant à développer le niveau technique du football à Cuba depuis les catégories de base jusqu’à l’élite, et à promouvoir la formation des arbitres dans l’île. L’accord a été paraphé ce 17 septembre en marge du premier stage organisé à destination des entraîneurs cubains du football pour les plus jeunes, en vue de lancer la formation depuis le football de base.

Pendant l’événement, Jair Bertoni a souligné que "cet accord, dont l’objectif est de développer le potentiel existant à Cuba et d’augmenter la qualité de son football via l’échange d’expériences et le transfert de connaissances par l’intermédiaires des experts, vient conclure l’initiative des deux fédérations". Après la tenue du premier stage, qui a réuni un total de 25 techniciens et techniciennes, Bertoni a déclaré que "ce projet n’a rien de ponctuel, il s’agit d’une idée née dans le cadre de la vision du président Gianni Infantino, qui fait partie du document FIFA 2.0, lequel met en relief le besoin de stimuler la coopération et les échanges de connaissances, d’expériences et de bonnes pratiques entre les 211 associations membres".

Un projet durable

En outre, il a insisté sur "la pertinence de cette relation positive entre l’AFC et la CBF, qui ont signé le premier accord de coopération via le programme Forward entre fédérations de deux confédérations : l’une appartenant à la CONCACAF et l’autre à la CONMEBOL".

Cet échange, qui se poursuivra jusqu’en 2020 mais qui pourrait bien être étendu indéfiniment, se focalise sur la formation de techniciens et d’arbitres via la visite d’instructeurs brésiliens, ainsi que sur la promotion du développement technique des joueurs cubains via des échanges d’expériences et des stages pratiques.

"Ce sont des actions de ce genre qui contribuent à notre développement, bien évidemment. C’est pourquoi, au nom de l’Inder et du Comité olympique cubain, nous tenons à remercier tous les acteurs de cet accord de l’aide qu’ils apportent au sport cubain, plus précisément au football", a déclaré Pereira, Secrétaire général de l’AFC, pendant l’événement, qui a eu lieu au salon La Palma de l’hôtel Meliá Habana.

Promouvoir le développement du football à Cuba depuis le plus jeune âge, soutenir le développement des infrastructures, des ressources et des connaissances, et rapprocher deux nations à l’héritage sportif reconnu : tels sont les trois objectifs principaux de l’accord de collaboration qui a été signé. Walter Feldman, Secrétaire général de la CBF, s’est réjoui, au cours de l’événement, de la concrétisation de cet accord et a ajouté que "cette volonté de développer le football à Cuba est différent des initiatives précédentes. Il s’agit d’un échange de savoirs et de leur expression pratique sur le terrain".

La contribution du football à la société

Les participants ont également souhaité souligner que ce genre de collaboration permet de partager les connaissances et les bonnes pratiques entre le Brésil, l’une des fédérations membres les plus importantes, et Cuba, ainsi que de renforcer les valeurs sociales et éducatives que ce sport peut apporter à la société. Cela permet également de constater que le football est un sport mondial porteur de valeurs.

Depuis la mise en place de FIFA Forward, les ressources financières dédiées ont été multipliées par quatre. C’est notamment cela qui a permis la tenue à Cuba de deux éditions des championnats scolaires et infantiles, l’achèvement du terrain synthétique de La Polar, à La Havane, le lancement du chantier visant à doter le pays d’un deuxième terrain synthétique au sein du Complejo Antonio Maceo de Santiago de Cuba, ainsi que la rénovation des installations et l’entretien du gazon du stade Pedro Marrero.

Cela fait quelques années que le football connaît une croissance exponentielle à Cuba. C’est aujourd’hui l’un des sports les plus suivis dans ce pays surtout connu pour sa tradition dans le baseball. Ce type d’initiatives, le Programme FIFA Forward et l’enthousiasme des membres de l’AFC laissent augurer que le football deviendra un jour le sport le plus populaire de cette île des Caraïbes.

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Haïti, les possibilités d’une île

03 août 2018