Suivez nous sur
FIFA Forward

À travers le Festival des îles, FIFA Forward aide le football polynésien à se développer

(FIFA.com)
Action from the 2018 Festival des îles in Tahiti (Photo credit: Massimo Colombini)
  • La Fédération Tahitienne de Football s’apprête à organiser son deuxième festival annuel de football
  • La première édition à bénéficier des fonds Forward avait attiré 2 000 participants en 2018.
  • En savoir plus sur le programme Forward de la FIFA

Depuis sa création en 1989, la Fédération Tahitienne de Football (FTF) s’efforce de promouvoir et de développer le football dans toute la Polynésie française – et ses îles parfois isolées et difficiles d’accès –, un territoire qui compte plus de 200 000 habitants.

C’est ainsi qu’est née l’idée d’organiser, avec le soutien du programme Forward de la FIFA, plusieurs festivals de football dans le but de rassembler chaque année les communautés et les nombreux amateurs de football des îles voisines. Articulé autour de diverses compétitions – notamment de football, futsal et beach soccer –, l’événement s’adresse à toutes les catégories d’âge des deux sexes.

En 2018, 141 équipes – soit près de 2 000 joueurs – y ont participé. Cette année, le festival se déroulera du 8 au 13 avril à Pirae, commune de la banlieue de Papeete (Tahiti, Polynésie française) qui compte près de 15 000 habitants. Il s’agira de la 11ème édition de la compétition, qui a vu le jour en 2008. Les organisateurs attendent quelque 7 000 spectateurs mais espèrent que le festival en attirera encore davantage.

En continuant à organiser de tels événements, la FTF, avec le soutien de FIFA Forward, cherche à attirer davantage de joueurs, mais surtout de joueuses afin de développer le football féminin dans la région. L’an dernier, de nombreuses joueuses ont participé à la compétition et c’est l’équipe de l’AS Te Ui Tefana qui est repartie fièrement avec la coupe.

Cet événement entend non seulement nourrir l’enthousiasme de tous les participants, mais aussi augmenter le nombre de supporters et de joueurs de football – en particulier de joueuses – en vue d’identifier des recrues potentielles pour les équipes nationales. L’amélioration du niveau des entraîneurs est également un aspect capital du processus, de même que la promotion d’un mode de vie sain et la mise en place de contrôles médicaux pour tous les joueurs et joueuses – y compris dans les îles qui n’ont pas accès à des médecins ou des installations médicales.

Articles recommandés