Suivez nous sur
Paraguay 2019

Japon, Émirats et Oman seront sur le sable du Paraguay

(FIFA.com)
The United Arab Emirates that qualified for FIFA Beach Soccer World Cup 2019
© FIFA.com

Les Émirats Arabes Unis et le Japon se sont qualifiés le 15 mars dernier pour la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Paraguay 2019 en réservant leur billet pour la finale du championnat d'Asie de Beach Soccer de l'AFC. Les Emiratis ont atteint ce double objectif en venant à bout d'Oman 3-2 en demi-finale du tournoi continental disputé à Pattaya, en Thaïlande, tandis que les Nippons ont disposé de la Palestine 6-0 au même stade.

Pour décrocher la sixième participation mondialiste de leur histoire, les Emirats ont pu compter sur des buts de Waleed Beshr, Abbas Ali et Hasham Muntaser, ce dernier marquant à deux minutes du coup de sifflet final. Côté omanais, les réalisations d'Abdullah Salim et Sami Al Bulushi n'ont pas suffi.

En finale le 17 mars, les Emiratis se sont mesurés au Japon, vainqueur de la deuxième demi-finale. Grande puissance asiatique de la discipline, le Pays du Soleil Levant n'a manqué aucune édition de la compétition mondiale et n'a pas tremblé contre la surprenante Palestine, qui a déjà réalisé un exploit en atteignant le dernier carré. Pour la dernière rencontre du tournoi, Emirats et Japon se sont séparés sur un résultat nul 2-2, et aux tirs au but, les Nippons ont eu les nerfs plus solides pour s'imposer 3-1 et coiffer la couronne continentale.

Le même jour s'est tenu le match pour la troisième place entre les perdants des demi-finales, qui offrait au vainqueur le troisième et dernier billet de la Zone Asie pour le tournoi mondial au Paraguay. C'est finalement Oman qui en a hérité, également aux tirs au but (2-1) après un match nul 2-2.

A l'heure actuelle, outre le pays hôte, le Sénégal et le Nigeria sont les deux autres équipes à avoir décroché leur qualification.

Articles recommandés

Coupe du Monde de Beach Soccer

Sénégal et Nigeria règnent sur le sable africain

18 déc. 2018