Suivez nous sur
Gold Cup de la CONCACAF

Les responsables du contrôle de dopage de la Concacaf prêts pour la Gold Cup

(FIFA.com)
Concacaf doping control officers ready for the Gold Cup
© FIFA.com

Les confédérations et associations membres sont des collaborateurs clés dans la lutte mondiale contre le dopage, et la FIFA dispose dans le monde entier d’un vaste réseau de responsables du contrôle de dopage dûment formés, qui sont en outre tous diplômés en médecine. L’un des principaux piliers de la stratégie antidopage de la FIFA est la prévention par l’éducation, aussi la FIFA a récemment aidé la Confédération d’Amérique du Nord, centrale et Caraïbes (Concacaf) à organiser un séminaire sur le contrôle de dopage les 8 et 9 avril derniers.

Le cours, dirigé par des représentants de la FIFA, avait pour objectif de mettre à jour les connaissances et le savoir-faire des responsables du contrôle de dopage et de s’assurer qu’ils soient au fait des dernières réglementations et stratégies en matière de lutte contre le dopage pour ainsi assurer un haut niveau d’uniformité entre toutes les confédérations.

Parmi les sujets à l’ordre du jour figuraient les tendances actuelles du programme antidopage, le prélèvement d’échantillons, les procédures de tirage au sort, les formulaires de contrôle de dopage, les substances interdites, l’utilisation de compléments alimentaires et les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques. Le séminaire a combiné des parties théoriques et pratiques, et un examen final est venu conclure les deux jours de formation.

Il a en outre permis aux responsables du contrôle de dopage de la Concacaf de préparer idéalement leur prochaine grande échéance : la Gold Cup biennale, qui se tiendra en juin et juillet aux États-Unis, au Costa Rica et en Jamaïque.

Le président de la commission médicale de la Concacaf, Bert Mandelbaum, a déclaré à l’issue du séminaire : "Cet événement d’apprentissage et de formation dirigé par la FIFA a été formidable pour notre confédération. Ce niveau de collaboration et de partenariat est essentiel pour les préparatifs de la Gold Cup 2019 et, sur le long terme, pour ceux de la Coupe du Monde 2026."