Le Nigeria, médaillé d’or en 1996, a débuté de belle manière les qualifications pour le Tournoi Olympique Masculin de Londres 2012 en s’imposant 5:0 ce week-end. Le Ghana et le Cameroun, anciens médaillés olympiques, se sont eux mis en danger en enregistrant des résultats médiocres à domicile.

Le marathon qualificatif africain vient de démarrer avec un premier tour composé de 15 doubles confrontations. Deux d’entre elles pourraient se solder par la sortie prématurée d’une grande puissance du continent. Le Ghana, première nation africaine à avoir décroché une médaille olympique en football, lors des JO de Barcelone 1992, s’est incliné à domicile face au Soudan. Parallèlement, le Cameroun, médaillé d’or en 2000 à Sydney, a dû se contenter d’un maigre succès 2:1 à Yaoundé face à la Tanzanie. Les Camerounais risquent l’élimination en cas de défaite 1:0 dans deux semaines.

Le Nigeria tambour battant
Le Nigeria n’a pas fait de détail contre la Guinée Equatoriale, s’imposant 5:0 à Benin City malgré un penalty raté. Les locaux ont ouvert le score par Odion Jude Ighalo, avant de creuser l’écart grâce à Lukman Haruna, déjà crédité de plusieurs sélections en seniors. Les Nigérians se sont mis définitivement à l’abri avec un doublé de Nosa Igiebor et une ultime réalisation signée Ekigho Ehiosun, autre joueur à avoir fréquenté les vestiaires des Super Eagles.

Opposé au Ghana à Accra, le Soudan a arraché la victoire à la 93ème minute sur un but de Martin Khamis, après un beau travail d’El Nour Osman Ahmed. La rencontre a été ponctuée de plusieurs occasions gaspillées des deux côtés. Les Black Meteors devront montrer un autre visage loin de leurs bases pour espérer poursuivre leur route.

La sélection U-23 du Cameroun aurait pu aborder le dernier quart d’heure sur le score de 2:0 face à la Tanzanie. Mais après un premier but de Mark Pangwoh, le gardien tanzanien Shaban Hassan a gagné son duel sur penalty face à Parfait Essengue. Les visiteurs ont ensuite égalisé à la 40ème minute par l’entremise de Thomas Ulimwengu. Héros du match quelques minutes plus tôt, Shaban Hassan est tombé de son piédestal en commettant une bourde monumentale qui a coûté le match nul aux siens, Pangwoh n’ayant plus qu’à saisir l’offrande pour inscrire son deuxième but de la soirée.

L’Afrique du Sud a également montré une certaine fragilité défensive, laissant la Libye revenir à 4:2 après avoir mené 4:0 chez elle à Benoni, notamment grâce à un but contre son camp. "Ce n’est pas un scénario idéal", regrette le sélectionneur de l’Afrique du Sud Ephraim Mashaba. "Cela peut vraiment nous jouer des tours. Le match retour change totalement de physionomie."

Victoires convaincantes
Le Liberia a offert peu de résistance à la Côte d’Ivoire, qui recevait son adversaire à Accra en raison de l’instabilité politique qui règne actuellement chez elle. Les Ivoiriens ont pris le contrôle des opérations à la 15ème minute par Serge Deblé, auteur également du troisième but. Les autres réalisateurs du match se nomment Yacoub Meite et Lacina Traore. Quelques jours plus tôt, le Liberia avait perdu son attaquant Patrick Doeplah. Le joueur de l’Hapoel Kfar Saba, en deuxième division israélienne, est décédé pendant son sommeil, un jour après avoir rejoint ses camarades en vue du match qualificatif.

L’Algérie a dominé Madagascar 3:0 à Alger, avec un doublé de l’attaquant de Panionios Mohamed Chalali, également à l’origine du dernier but d'Oussama Mesfar. La République démocratique du Congo, peu coutumière des compétitions espoirs, a fait plier le Burkina Faso 2:1 chez lui grâce à un but décisif de Bamato Botayi. Enfin, le Mozambique a obtenu un excellent nul 0:0 face au Maroc de Pim Verbeek, qui avait aidé l’Australie à se qualifier pour la Coupe du Monde de la FIFA 2010.