Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement FIFA/Coca-Cola

Avec Pukki, la Finlande rêve en grand

  • Teemu Pukki revient sur les résultats de la Finlande en Ligue des Nations de l’UEFA
  • Le meilleur buteur du Championship anglais est déjà tourné vers les qualifications pour l’UEFA EURO 2020
  • La Finlande occupe la 59ème place du classement, après avoir quitté le Top 100 en 2017

Depuis quelques mois, l’ambiance qui règne au sein de la sélection finlandaise a changé. Il y a deux ans, l’équipe nationale a vécu un véritable calvaire. En effet, le bilan de l’année 2016 a été tout simplement catastrophique : neuf défaites en onze sorties, accompagnées de deux nuls. "Nous avons connu des moments difficiles", reconnaît Teemu Pukki au micro de FIFA.com.

Après avoir touché le fond, la Finlande a commencé à relever la tête en 2018. Ce redressement s’est traduit par la conquête de la première place de son groupe en Ligue des Nations de l’UEFA. Les occasions de faire la fête ne sont pas si nombreuses pour les supporters finlandais, qui attendent toujours de voir leurs héros se qualifier pour leur premier grand tournoi international. Pukki veut donc voir dans ce succès un tremplin.

"C’était important pour nous", confirme l’attaquant de 28 ans. "Nous ne sommes pas particulièrement habitués aux exploits. Depuis que je suis né, l’équipe nationale n’a pratiquement rien fait de notable. Cette première a donc une valeur particulière. Tous les Finlandais rêvent de voir leur pays disputer un jour une Coupe du Monde ou un Euro. À nous de relever ce défi !"

Le joueur de Norwich, qui est aussi l’international en activité le plus capé, a joué un rôle essentiel dans ce triomphe. Il a ainsi signé tous les buts de son équipe lors de ses trois succès 1-0. Il n’en fallait pas moins pour permettre à la Finlande de remporter son groupe et de remonter au 59ème rang du Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Depuis son arrivée chez les Canaries, l’ancien de Schalke 04 et du Celtic Glasgow semble avoir franchi un nouveau palier.

Auteur de 24 réalisations en 35 journées, il est l’un des artisans de la belle saison de Norwich, qui fait la course en tête en Championship. Pour sa première saison en Angleterre, Pukki a réalisé un coup de maître en se hissant à la première place du classement des buteurs. "Mes deux dernières saisons au Danemark se sont très bien passées", explique l'intéressé, qui a quitté Brondby sur un succès en coupe. "Je me suis intégré facilement dans ma nouvelle équipe. J’ai tout de suite eu le sentiment de faire partie du groupe. Qui plus est, notre style de jeu me convient parfaitement. Dès mon arrivée, je me suis senti très à l’aise."

À ses débuts en sélection, dix ans plus tôt, Pukki a eu la chance de croiser quelques grands noms. Malheureusement, aujourd’hui, la Finlande ne peut plus se payer de luxe de se reposer sur des individualités. "Quand j’ai joué mon premier match en sélection, il y avait des footballeurs de classe mondiale, comme Jari Litmanen et Sami Hyypia" explique Pukki. "Ils sont passés tout près de l’exploit. J’aurais voulu qu’ils réussissent mais aujourd’hui, j’aimerais voir cette génération mener la Finlande vers de nouveaux sommets."

La tâche s'annonce difficile, d'autant que la première journée des qualifications pour l’UEFA EURO 2020 n’a rien d’une sinécure. "Nous allons entamer notre parcours par une affiche difficile, un déplacement en Italie. Mais je pense qu’il vaut mieux négocier tout de suite cet écueil. De plus, les Italiens n’ont plus joué ensemble depuis quelque temps. Il faudra croire en nos chances."

"L’Italie ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du Monde. Elle n’en sera que plus motivée à prendre la première place du groupe", estime Pukki lorsqu’on l’interroge sur les chances de la Finlande. "Il y a aussi la Bosnie-et-Herzégovine. Il faudra se méfier de tout le monde."

Les Finlandais croiseront également la Grèce, l’Arménie et le Liechtenstein.Pukki conserve toutefois quelques bons souvenirs de la précédente campagne préliminaire. Sous l’impulsion du sélectionneur Markku Kanerva, la Finlande avait entamé sa remontée au sein de la hiérarchie mondiale, après avoir échoué à la 110ème place. "Le coach nous connaît depuis longtemps car il a également dirigé la sélection U-21. Il sait comment tirer le meilleur de ce groupe."

"Vers la fin des qualifications pour la Coupe du Monde, nous avons enchaîné une belle série de matches sans défaite", rappelle Pukki avant de conclure : "Nous avons obtenu le nul avec la Croatie, qui a atteint la finale de la Coupe du Monde. Ça prouve que nous sommes capables de faire jeu égal avec les meilleurs, voire de les battre."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Classement FIFA/Coca-Cola

Les fines lames des Samouraïs bleus

21 févr. 2019

Classement FIFA/Coca-Cola

Le Qatar, star du premier classement de 2019

07 févr. 2019

Classement FIFA/Coca-Cola

L'ivresse de la victoire pour Curaçao

31 janv. 2019

Classement FIFA/Coca-Cola

La Norvège fait rimer come-back avec Lagerback

24 janv. 2019