Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement FIFA

La Géorgie de Toppmöller parie sur la jeunesse

Klaus Toppmöller, le sélectionneur de la Géorgie, est un homme heureux. Et pourquoi ne le serait-il pas ? Après tout, son équipe vient de réussir l'un des exploits de l'année en dominant l'Ecosse dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2008. Ce succès retentissant a notamment permis à la sélection géorgienne de gagner plusieurs places au Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Comme il l'annonce lui-même fièrement au micro de FIFA.com, "Ici, en Géorgie, c'est l'euphorie générale !"

La victoire (2:0) acquise la semaine dernière à Tiflis aux dépens de l'Ecosse a effectivement de quoi marquer les esprits. En effet, jusqu'alors, les Ecossais s'étaient imposés comme l'équipe surprise du Groupe B des éliminatoires de l'Euro 2008. L'équipe d'Alex McLeish, qui occupe toujours la deuxième place du classement, n'a visiblement nourri aucun complexe face à l'Italie, championne du monde en titre, et à la France, vice championne du monde.

Pari gagnant
Dans ce contexte, la victoire des hommes de Toppmöller change complètement la donne. Désormais, les deux finalistes de la dernière Coupe du Monde de la FIFA sont à nouveau en position de force dans la course à la qualification pour l'Euro 2008. En revanche, du côté de l'Ecosse, ce rendez-vous manqué dans la capitale géorgienne pourrait bien s'avérer lourd de conséquences. Et la Géorgie dans tout ça ? L'ancienne république soviétique n'a certes plus aucune chance d'arracher un billet pour l'Autriche et la Suisse, mais ses récents résultats sur la scène internationale laissent à penser que cette sélection méconnue mérite mieux que la place de sixième qu'elle occupe actuellement au classement du Groupe B.

"Contre l'Ecosse, nous avons aligné un gardien de 17 ans [Georgi Makaridze], un attaquant de 17 ans [Levan Mchedlidze] et un milieu de terrain de 16 ans [Levan Kenia]. Ca n'est pas rien ! Trop de gens ignorent que nous avons réalisé un véritable exploit, rappelle Toppmöller au micro de FIFA.com. Pourtant, des milliers de supporters sont sortis dans les rues pour fêter notre victoire." L'ancien entraîneur de l'Eintracht Francfort, du VfL Bochum, du Bayer Leverkusen et du Hambourg SV a toutes les raisons d'être fier de ses joueurs. Considéré comme une véritable idole dans son pays d'adoption, il a su rendre sa fierté au football géorgien.

*Une progression de 33 places * Pour preuve de l'excellent travail accompli par le sélectionneur national, la Géorgie a gagné 33 places au dernier Classement mondial FIFA/Coca-Cola, en passant de la 104 ème à la 71 ème position. Certes, ce petit pays de cinq millions d'habitants reste encore bien loin de la 42 ème place, le meilleur classement de son histoire, obtenu en septembre 1998, mais depuis l'arrivée de Toppmöller aux commandes, tous les indicateurs sont au vert. Autre motif de satisfaction, la Géorgie se trouve actuellement près de 15 places au-dessus de son classement moyen, qui se situe aux alentours du 83 ème rang.

Avec 447 points au compteur, la sélection géorgienne affiche une progression de 120 points, due essentiellement à la victoire contre l'Ecosse, qui occupait alors la 13 ème place du classement. Toutefois, force est de constater que, sous l'ère Toppmöller, l'équipe nationale est en constant progrès. Le technicien allemand a notamment su donner sa chance à une nouvelle génération de footballeurs géorgiens, une décision qui s'est avérée payante.

*Toppmöller pense déjà à l'Afrique du Sud * "Ici, je suis plus qu'un simple entraîneur, assure Toppmöller, qui travaille depuis trois mois avec tout son staff en Géorgie. Nous nous occupons également des sélections U-17, U-19 et U-21, afin de veiller à ce que nos jeunes soient bien formés. Et l'ancienne star de Kaiserslautern ne manque jamais une occasion de vanter les mérites des meilleurs espoirs géorgiens. "Nous avons quelques joueurs très prometteurs. Notre objectif est de les intégrer progressivement au sein de l'équipe nationale."

Le sélectionneur national espère pouvoir construire son équipe autour de joueurs comme Kakha Kaladze (Milan AC) et Levan Kobiashvili (Schalke 04). Mais, curieusement, les deux hommes étaient justement absents contre l'Ecosse. "Notre victoire n'en est que plus surprenante, admet Toppmöller. Pourtant, lorsque tout le monde est là, nous disposons d'un groupe de qualité." Et, déjà, les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 se profilent à l'horizon : "Tout dépendra du tirage au sort, mais je pense sincèrement que nous avons une bonne carte à jouer".

Explorer le sujet

Articles recommandés

Classement FIFA

Nouzaret relance la Guinée

18 oct. 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

La belle promotion océanienne

19 sept. 2007

The national side of Georgia

Classement FIFA

The national side of Georgia

25 oct. 2007

Classement FIFA

L’Irak peut en être fier

22 août 2007