Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement FIFA/Coca-Cola

L'ivresse de la victoire pour Curaçao

The Curacao senior team pose for a squad photo
© Others
  • Curaçao monte en puissance, avec une 80e place au Classement FIFA/Coca-Cola
  • Les Caribéens sortent d’une année 2018 remarquable
  • Ils sont bien partis pour décrocher une 2e qualification consécutive pour la Gold Cup

Les trophées ont pour vertu de métamorphoser l’état d’esprit d’une équipe. L’exemple de Curaçao en est la parfaite illustration.

État autonome au sein du Royaume des Pays-Bas, cette petite île des Caraïbes comptant environ 160 000 habitants pointe en moyenne au 137ème rang du Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Elle a remporté sa première Coupe Caribéenne des Nations en 2017, juste avant que cette compétition ne disparaisse afin que les équipes de la région participent à la nouvelle Ligue des Nations de la Concacaf.

Depuis son titre, cette équipe a prouvé que les victoires sont le meilleur moteur de la confiance. En témoigne son bilan vierge de toute défaite lors de ses six dernières sorties officielles. Cette série a notamment vu Curaçao signer de courtes mais significatives victoires en amical contre le Qatar ou la Bolivie, qui figure plus haut dans la hiérarchie mondiale.

L’un des grands artisans de cette période prospère n’est autre que le sélectionneur national, Remko Bicentini, qui a pris la relève de Patrick Kluivert, dont il était jusque-là l’assistant. "Le plus difficile n’est pas d’atteindre le haut niveau... c’est de s’y maintenir", a expliqué Bicentini au micro de Concacaf.com. "Nous avons surtout appris à gérer certaines situations en faisant preuve de discipline tout au long de nos matches."

Head coach Remko Bicentini of Curacao
© Getty Images

De l'ambition en Ligue des Nations

Bicentini a utilisé les rencontres amicales face au Qatar et à la Bolivie pour faire en sorte que ses hommes sachent s’imposer et imposer leur plan de jeu plutôt que subir les événements. Une tactique qui s’est jusqu’ici révélée payante dans les qualifications de la Ligue des Nations.

Depuis le début de la campagne qualificative, en septembre 2018, les Curaciens semblent marcher sur l’eau. Auteurs d’un départ canon marqué par trois victoires consécutives, ils occupent actuellement la première place d’un classement à 34 équipes. Plus impressionnant encore, ils affichent la meilleure attaque de la compétition avec 21 buts marqués, le tout sans en avoir concédé un seul.

Les hommes forts de la sélection se nomment Cuco Martina (Everton), Leandro Bacuna (Cardiff City) et Rangelo Janga (Astana), ce dernier occupant actuellement la tête du classement des buteurs de la compétition avec six réalisations à son actif.

Ce départ réussi dans la nouvelle compétition a une réelle importance pour la bande à Bicentini. Curaçao est en effet parfaitement placé pour terminer dans le top 6, ce qui lui permettra d’être versé dans le Groupe A de la Ligue des Nations, où une place dans les 10 premiers lui ouvrira les portes de la Gold Cup de la Concacaf (15 juin au 7 juillet).

Si l’on se fie à leurs statistiques, les Curaciens ont les armes nécessaires pour réaliser une meilleure performance que lors de leur baptême du feu, en 2017, où ils avaient été éliminés dès la phase de groupes sans avoir marqué le moindre but.

Curaçao pointe actuellement au 80ème rang mondial, soit l’un de ses meilleurs classements depuis la fondation de la fédération, en 2011. Et tous les voyants semblent indiquer que les insulaires devraient poursuivre leur ascension en 2019.

Documents connexes

Explorer le sujet

Articles recommandés

Antoine Griezmann of France battles for possession with Jefferson Farfan of Peru

Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Procédure de calcul du classement masculin

04 oct. 2011

Team of Norway before the UEFA Nations League C group three match with Slovenia

Classement FIFA/Coca-Cola

La Norvège fait rimer come-back avec Lagerback

24 janv. 2019

Poland v Senegal: Group H - 2018 FIFA World Cup Russia

Classement FIFA/Coca-Cola

Les Lions Rois

10 janv. 2019

Composite image of Romelu Lukaku (2ndL) with Eden Hazard (R) and Antoine Griezmann (L) with Kylian Mbappe (2ndR).

Classement FIFA/Coca-Cola

France-Belgique, entre émulation et domination

30 déc. 2018