Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement FIFA

La jeunesse canadienne prend le pouvoir

© Getty Images
  • Sous la conduite de John Herdman, le Canada fait le pari de la jeunesse
  • L’un des trois pays organisateurs de la Coupe du Monde 2026 espère être au Qatar en 2022
  • Les Canucks pointent au 76ème rang du dernier Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Trente-deux ans se sont écoulés depuis la dernière apparition du Canada en phase finale d’une Coupe du Monde de la FIFA™. En dehors d’une victoire inattendue et sans lendemain en Gold Cup de la CONCACAF 2000, les Canucks n’ont que rarement eu l’occasion de se distinguer au plus haut niveau.

Certes, c'est avec frustration que le Canada a donc suivi la récente Coupe du Monde en Russie. Mais c'est oublier un peu vite les progrès réalisés en 2018.

Les dirigeants du football canadien ont débuté l’année en réalisant une opération pour le moins inédite : John Herdman a quitté son poste de sélectionneur de l’équipe féminine pour succéder à Octavio Zambrano sur le banc de l’équipe masculine.

Le technicien anglais a immédiatement commencé à poser les premiers jalons de son programme, en accordant sa confiance à plusieurs jeunes joueurs. À en juger par les récents résultats, les Canadiens n’auront peut-être pas besoin d’attendre la Coupe du Monde 2026, que leur pays organisera conjointement avec le Mexique et les États-Unis, pour revenir sur la scène mondiale. Les retrouvailles pourraient s’effectuer dès Qatar 2022.

Des signes encourageants

Les internationaux canadiens ont longtemps vécu dans l’ombre de leurs homologues féminines et des deux médailles de bronze olympiques obtenues sous les ordres d’un certain... John Herdman. Depuis le début de l’année, l’équipe masculine se reconstruit, tout en engrangeant de bons résultats, à commencer par les récents succès contre les îles Vierges américaines et la Dominique dans les qualifications pour la Ligue des Nations de la CONCACAF.

Forts de ces bonnes performances, les Canucks peuvent espérer figurer parmi l’élite continentale et valider leur billet pour la prochaine Gold Cup de la CONCACAF. Ces succès permettent également au Canada d’occuper le 76ème rang du Classement mondial FIFA/Coca-Cola, soit sa meilleure performance depuis 2013.

Si Herdman ne boude pas son plaisir, il est également prompt à saluer le travail réalisé par son prédécesseur. "Zambrano a fait beaucoup de choses intéressantes", a-t-il expliqué. "Le parcours en Gold Cup 2017 a joué un rôle important. Les résultats obtenus nous ont permis d’amasser des points. Ensuite, nous avons justifié notre rang en gagnant le plus largement possible pour maintenir notre élan au classement mondial."

Et d'ajouter : "C’est intéressant de disputer un tournoi comme la Gold Cup, surtout lorsqu’on rencontre des équipes mieux classées, comme le Mexique ou le Costa Rica. Pour attirer l’attention du public, il faut se mesurer à plus fort que soi et créer la surprise. C’est aussi l’occasion de progresser au sein de la hiérarchie. Je m’attends à ce que nous naviguions dans cette zone pendant encore quelque temps. Un jour, mon équipe sera prête à franchir un nouveau palier."

Les joueurs à suivre

Souvent à la peine sur le plan offensif ces dernières années, le Canada compte aujourd’hui dans ses rangs plusieurs attaquants prometteurs comme Jonathan David (La Gantoise/Belgique), Liam Millar (Liverpool U-23/Angleterre) et Ballou Jean-Yves Tabla (Barcelone B/Espagne).

Si ce trio suscite de grands espoirs, que dire d’Alphonso Davies ? À 18 ans, le futur joueur du Bayern Munich a fait multiplié les sorties spectaculaires en Major League Soccer, sous les couleurs des Vancouver Whitecaps.

Tous ces jeunes talents auront une nouvelle opportunité de briller dès le 18 novembre, lors d’un match de qualification pour la Ligue des Nations de la CONCACAF à Saint-Kitts-et-Nevis.

Explorer le sujet

Articles recommandés