Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement FIFA

Les Îles Vierges, la tête haute

The British Virgin Islands national team strikes a pose
© FIFA.com

Les Iles Vierges Britanniques doivent encore se faire un nom au sein de la zone CONCACAF. L'équipe nationale ne se produit encore qu'épisodiquement et a l'habitude de perdre ses matches sur des scores fleuves.

C'est précisément ce qui rend sa récente progression au Classement mondial FIFA/Coca-Cola remarquable. Les Nature Boyz - comme on les surnomme dans l'archipel - ont gagné 20 rangs selon la dernière actualisation du classement mondial. Pourtant, le mois de mars leur laisse un goût aigre-doux.

Certes, leurs deux nuls obtenus à Nassau face aux Bahamas leur ont permis de quitter la position la plus basse qu'ils aient jamais occupée (193ème) pour la 173ème place. Mais la cruelle règle des buts à l'extérieur les condamne à échouer aux portes du deuxième tour des éliminatoires la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010.

Les Îles Vierges Britanniques marquent donc ces éliminatoires de façon insolite : c'est la première équipe éliminée alors même qu'elle n'a perdu aucun match, tout du moins dans la compétition préliminaire.

Sans domicile
La situation était singulière. Dans l'incapacité de mettre leur stade délabré de Sherly Ground en conformité avec les nouvelles normes de la FIFA concernant les compétitions internationales, les Iles Vierges Britanniques ont dû accepter de disputer leurs deux rencontres du premier tour - matches aller et retour - sur la pelouse synthétique de Nassau, qui ne leur est pas familière.

Le premier match avait été désigné comme celui joué "à l'extérieur", et le second, quatre jours plus tard, comme leur rencontre "à domicile". Le 26 mars, c'est Rohan Lennon qui a rétabli la parité (1:1) après la réalisation du Bahaméen Lesly St. Fleur. Au match retour, alors qu'ils étaient menés de deux buts et que leur sort semblait scellé, leur capitaine Anadale Williams est parvenu à égaliser (2:2), en inscrivant deux buts dans les 20 dernières minutes. Malgré ces efforts courageux, le fait que les Bahamiens ont marqué deux fois dans leur match désigné comme celui joué à l'extérieur les qualifie pour le tour suivant, où ils affronteront les Reggae Boyz jamaïcains.

Pour les Iles Vierges Britanniques, la pilule est difficile à avaler. Mais les Nature Boyz peuvent mesurer les progrès significatifs qu'ils ont accomplis depuis leur défaite 14:1 sur l'ensemble des deux manches face aux Bermudes en éliminatoires de Corée/Japon 2002. Leur progression au classement est une réelle source de satisfaction.

La sélection nationale est exclusivement composée de joueurs issus des 20 équipes du championnat amateur local, ce qui donne du relief à leur performance. "

Un joueur expatrié devait nous rejoindre, mais il s'est rétracté. Alors, on a pu compter que sur des gars du coin, ce qui n'est pas plus mal, puisqu'on en a quelques-uns de bons", explique Raul Ettienne, un milieu de terrain très prometteur.

*Une prouesse difficile * Entraînés par Patrick Mitchell, les insulaires espèrent se maintenir dans cette forme plutôt que de se laisser abattre après avoir raté de si peu la qualification pour le deuxième tour."Ce n'est pas tous les jours facile sur nos îles, les gens ne prennent pas toujours le football au sérieux", ajoute Ettienne. "Mais on ne s'inquiète pas pour l'avenir. On a de bons joueurs dans l'équipe. On va continuer et on va donner le meilleur de nous-mêmes."

N'ayant malheureusement pas réussi à se qualifier pour la prochaine Coupe Caribéenne en Jamaïque, l'archipel se concentre d'ores et déjà sur son prochain gros challenge : les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA au Brésil en 2014."

J'aimerais que de nouvelles installations soient construites, car c'est ce qui nous porte le plus préjudice à l'heure actuelle. Nous n'avons pas d'infrastructure utilisable,, a déclaré l'entraîneur Mitchell alors que l'équipe rentrait de Nassau en bateau. "C'est un énorme handicap de devoir jouer les deux manches sur le terrain de l'adversaire. Bien qu'une de nos rencontres était considérée comme si nous recevions, c'était bel et bien deux matches à domicile pour eux."

Seul l'avenir nous dira si les Iles Vierges Britanniques réussiront à avoir des installations à la hauteur de leurs récentes prestations. En tout cas, si leurs fières performances à Nassau se confirment, ils sont en route pour un futur plus reluisant.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Bermuda took care of the Caymans over two legs

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Bermudes et Bahamas avancent

31 mars 2008

Netherlands Antilles' capitain Robin Nelisse tries to keep control over the ball, on February 6, 2008

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Les Caraïbes, carrefour de cultures

04 avr. 2008

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Neuf qualifiés en CONCACAF

26 mars 2008