Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement mondial FIFA/Coca-Cola

Classement FIFA

Le réveil portoricain

Puerto Rico in action in a recent win over Bermuda
© Others

A Porto Rico, le baseball et le basket-ball sont rois, influence américaine oblige. Rappelons en effet que le petit archipel antillais entretient avec les Etats-Unis des relations privilégiées, régies par le statut particulier d'Etat libre associé ( Commonwealth). Mais depuis quelque temps, Porto Rico a conquis une certaine notoriété dans un troisième sport de ballon : le football. La tendance ne semble pas près de s'inverser, surtout à l'approche du match de qualification (sur une seule rencontre) face à la République dominicaine, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010.

En 2006 et 2007, la sélection portoricaine passe presque deux années complètes sans disputer la moindre rencontre internationale. Conséquence logique : une chute libre au Classement mondial FIFA/Coca-Cola jusqu'au 196ème rang, sur les 207 associations membres. C'est alors que la Fédération portoricaine de football fait preuve d'inspiration, en recrutant un entraîneur qui ne manque pas d'idées.

Autre bonne résolution : en janvier 2008, l'équipe nationale dispute trois matches amicaux. L'expérience se solde par deux victoires sur les Bermudes (qui pointent en 147ème position au Classement mondial FIFA/Coca-Cola), et surtout un match nul avec l'une des grosses cylindrées des Antilles, Trinidad-et-Tobago. Les conséquences au Classement mondial ne sont pas longues à se faire sentir, avec un bond (de 28 places) au 168ème rang.

Le 16 janvier, contre les Bermudes, l'ouverture du score est signée Taylor Graham. Belle façon de fêter une première sélection pour ce joueur des Seattle Sounders, club de l'Union Soccer Leagues (ou USL, deuxième échelon du football de club aux Etats-Unis). Porto Rico s'impose finalement 2:0 et empoche ainsi sa première victoire en match international depuis 14 ans. Deux jours plus tard, on prend les mêmes et on recommence. Cette fois, c'est Noah Delgado (des Puerto Rico Islanders, club basé dans la ville portoricaine de Bayamon) qui inscrit l'unique but de la partie.

Comme si ces deux succès ne suffisaient pas, les Portoricains réussissent ensuite l'exploit de tenir tête à un participant à la dernière Coupe du Monde de la FIFA. Le score final entre Porto Rico et Trinidad-et-Tobago est de 2:2, résultat amplement suffisant pour déclencher une gigantesque fiesta - joueurs et supporters confondus - dans la vieille ville de San Juan. "Nous sommes en plein développement", explique Chris Megaloudis, auteur du premier but de face à Trinidad. "

Il faudra du temps et beaucoup, beaucoup de travail, mais je ne vous cacherai pas que notre rêve est de disputer un jour la Coupe du Monde. Je suis persuadé qu'avec suffisamment de travail, on peut y arriver

", poursuit l'attaquant d'origine américaine.

Fort de ces trois excellentes performances, Porto Rico apparaît désormais comme un candidat sérieux à la qualification lors du match face à la République dominicaine, le 26 mars prochain. Le vainqueur rencontrera ensuite le Honduras, contre qui il faudra encore un exploit pour poursuivre l'aventure.

L'ingénieur de ce virage à 180° de la sélection portoricaine est l'ancien international nord-irlandais Colin Clarke, qui en tant que joueur a fait les beaux jours de Southampton et de Portsmouth. En 2007, il prend les rênes des Puerto Rico Islanders, qui participent au championnat USL depuis 2003. Parmi ses prédécesseurs à la tête des Islanders, un certain Hugo Maradona, frère de Diego. Mais il ne faut pas s'y tromper : c'est bien Clarke qui a été le réel instigateur du renouveau du football portoricain.

*L'ouragan Clarke * Début 2008, l'Européen montre qu'il prend très au sérieux son implication dans le football local. Il accepte la double casquette de sélectionneur national et d'entraîneur des Islanders. Ses dix ans d'expérience en USL et en Major League Soccer apparaissent alors comme des atouts majeurs.

"A Porto Rico, les gens s'intéressaient très peu au football avant l'arrivée des Islanders", raconte Clark. L'entraîneur des Islanders fait référence à une époque antérieure à la saison 2007. L'année dernière, son équipe a en effet disputé un match de barrage USL devant 17 000 supporters. "Il s'est produit une vraie transformation, dont le mérite revient entièrement au club. Le football a vraiment pris une autre ampleur ici."

Grâce à sa connaissance impressionnante du championnat USL, Clarke a pu réunir suffisamment de joueurs de descendance portoricaine pour former une équipe nationale. Outre Graham, déjà cité, les autres joueurs clés de la sélection sont Josh Saunders (des Islanders) et plusieurs jeunes joueurs pétris de talent et évoluant les uns à Charleston Battery, les autres aux Carolina RailHawks.

"Cela m'a beaucoup aidé de bien connaître l'USL et la MLS", poursuit l'ancien buteur de l'Irlande du Nord. "Le fait de connaître beaucoup de joueurs de ces deux championnats et de savoir que leur passeport leur permettait de jouer pour Porto Rico m'a permis de constituer une bonne équipe."

Mais Clarke est bien conscient que, pour pérenniser ses efforts, il doit éviter de se reposer exclusivement sur les internationaux basés aux Etats-Unis.

"

Dans une petite île comme celle-ci, il est important de veiller au développement et à la consolidation des structures. L'équipe nationale doit atteindre un équilibre entre les joueurs évoluant aux Etats-Unis et ceux restés au pays

. Il ne serait pas bon de donner l'impression qu'il faut forcément jouer dans le championnat américain pour avoir sa place en équipe nationale." Fort de ses 38 sélections en équipe d'Irlande du Nord, Clarke parle en connaissance de cause.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Un derby atypique

14 déc. 2007

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Pacquette dynamise la Dominique

20 févr. 2008

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Le petit secret du Suriname

15 févr. 2008

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Donovan, légende et capitaine

04 févr. 2008

Puerto Rico's revival

Coupe du Monde de la FIFA™

Puerto Rico's revival

20 févr. 2008

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Neuf qualifiés en CONCACAF

26 mars 2008