Malgré son élimination précoce dans les compétitions préliminaires pour la Gold Cup de la CONCACAF 2013 et la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, la Grenade a enregistré une progression de 20 places au Classement mondial FIFA/Coca-Cola et pointe désormais en 121ème position.

La petite nation insulaire d'à peine 110 000 habitants progresse également de cinq échelons au sein de la hiérarchie régionale. Elle occupe désormais la 16ème place. Elle devance des formations comme la Barbade, Aruba, les Bermudes et la Dominique. Sur un plan économique, la Grenade est surtout connue pour sa production d'épices et notamment de muscade. Mais elle compte également d'autres excellents "produits maison" en matière de football,  tels que Shalrie Joseph (Seattle Sounders) ou Jason Roberts (Reading).

En juillet 2009, les deux hommes avaient offert à la Grenade sa première qualification pour la Gold Cup de la CONCACAF. Cet exploit s'était traduit par une remontée à la 88ème place du Classement mondial FIFA/Coca-Cola, soit la meilleure performance de son histoire. Mais d'autres joueurs se sont également mis en évidence au cours du mois d'avril 2013, à l'occasion du triomphe grenadien dans le Tournoi des Îles du Vent.

Les Îles du Vent rassemblent plusieurs pays insulaires au sud de la mer des Caraïbes : la Dominique, la Grenade, la Guadeloupe, la Martinique, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Elles ont été les premières à accueillir les bateaux en provenance d'Europe et doivent donc leur nom au commerce par voile. Après une longue pause de douze ans, la Fédération des Îles du Vent de football (WIFA) a décidé de relancer cette compétition en 2013. La dernière édition avait été remportée en 2001 par la Grenade.

À l'origine, ce petit tournoi devait réunir quatre des six Îles du Vent, à savoir la Dominique, la Grenade, Sainte-Lucie et le pays hôte, Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Malheureusement, la Dominique s'est retirée dans des circonstances tragiques, après le décès de son sélectionneur Kirt Hector et du défenseur Norran Jno Hope dans un accident de la route survenu alors qu'ils se rendaient à l'aéroport. En mémoire des deux hommes, la WIFA a décidé de maintenir la compétition comme prévu. La Fédération de Saint-Vincent-et-les-Grenadines de football a donc mis en place dans l'urgence une équipe composée uniquement de joueurs évoluant dans le championnat national.

La Grenade domine les débats
Les Spice Boyz ont entamé leur parcours par une défaite 2:1 contre cette équipe locale. Ils ont cependant rapidement renoué avec le succès, aux dépens de Sainte-Lucie (2:1). Leur troisième et dernier match contre le pays hôte s'annonçait donc décisif. Alors qu'un nul suffisait à la Grenade pour enlever le titre, les hommes de Clark John ont ajouté la manière au résultat en s'imposant 1:0, sur un but de Denron Daniel.

Ces deux succès expliquent en grande partie la forte progression de la Grenade au Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Au-delà des résultats, l'intérêt de ce tournoi pour les Spice Boyz et les autres équipes en lice était évidemment de procéder à une large revue d'effectif des talents locaux, à une période où les sélections insulaires sont généralement inactives.

La Grenade ayant été sortie des qualifications pour la Gold Cup de la CONCACAF et la Coupe du Monde de la FIFA™ il y a plus d'un an, le Tournoi des Îles du Vent 2013 constituait une excellente occasion de se faire une idée de la valeur des internationaux de demain. Il ne fait aucun doute que les joueurs présents à Kingstown seront un jour appelés à se mesurer à des adversaires d'un autre calibre, avec le secret espoir d'aider leur pays à poursuivre son ascension au sein de la hiérarchie mondiale.