Lorsque l’on parle de "petite nation de football", la connotation est bien souvent négative. Mais dans le cas du Liechtenstein, sixième plus petit État de la planète, l'expression prend un tout autre sens. La petite principauté nichée entre la Suisse et l'Autriche ne couvre en effet que 160 kilomètres carrés. D'un point de vue footballistique, les succès rencontrés jusqu'à présent ne sont pas beaucoup plus impressionnants, ce qui n'a toutefois rien d'étonnant au regard des 36 000 habitants que compte le pays.

Même les avancées les plus minimes sont donc vécues comme des succès significatifs. Au Classement mondial FIFA/Coca-Cola, l'une des meilleures progressions de novembre est ainsi à mettre à l'actif des Liechtensteinois, qui ont gagné 25 places. Ils se trouvent désormais au 130ème rang, soit leur meilleure performance depuis plus de deux ans et demi. Depuis l'introduction de ce classement, le pays occupe en moyenne la 146ème place.

Un événement extraordinaire
La raison de ce grand bond en avant est à chercher dans les résultats des qualifications pour l'UEFA EURO 2016, le Liechtenstein ayant battu la Moldavie 1:0 et mis fin à une série de 21 rencontres sans victoire. L'unique but de ce match disputé à Chisinau a été marqué par le capitaine Franz Burgmeier. "C'était une soirée parfaite pour toute l'équipe", résumait l'heureux buteur après le coup de sifflet final.

"Nous sommes absolument ravis. Il s'agit de notre dixième victoire et la précédente remonte déjà à deux ans. Gagner comme cela à l'extérieur, c'est vraiment fantastique. C'est une belle occasion de faire la fête et nous n'allons pas la manquer", s'enthousiasmait pour sa part le sélectionneur René Pauritsch. "Dans ce groupe, notre objectif est de ne pas terminer à la dernière place. Nous avons pu l'emporter aujourd'hui et nous espérons également prendre des points lors de nos prochaines sorties. Nous jouons de manière défensive. De temps en temps, ça nous permet d'obtenir de bons résultats".

Il y a plus d'une décennie que l'équipe n'avait plus remporté de match à l'extérieur. À l'époque, c'est le Luxembourg qui en avait fait les frais lors des qualifications à la Coupe du Monde de la FIFA™. Matthias Voigt, président de la Fédération du Liechtenstein de football, parlait après le dixième succès de l'histoire de son pays de "résultat extraordinaire".

Un record contre le Luxembourg
Membre de la FIFA et de l'UEFA depuis 1974, le Liechtenstein dispute des matches officiels depuis 1982 et prend part aux qualifications des grandes compétitions internationales depuis 20 ans. En dix tentatives, la petite principauté n'est toutefois parvenue qu'à une seule reprise à éviter la dernière place de son groupe.

Les qualifications pour Allemagne 2006 constituent la meilleure campagne des Liechtensteinois à ce jour, avec deux victoires - contre le Luxembourg - et deux matches nuls - contre le Portugal et la Slovaquie - en 12 rencontres. Le 4:0 décroché au Luxembourg représente encore aujourd'hui le plus large succès jamais enregistré par le pays. La route vers Afrique du Sud 2010 et Brésil 2014 a toutefois ressemblé à un long calvaire : pas la moindre victoire au compteur et deux positions de lanterne rouge à la clé. Le bilan des différentes phases qualificatives à un championnat d'Europe n'est d'ailleurs pas beaucoup plus flatteur.

Mais maintenant que le nombre de participants au tournoi continental a été revu à la hausse, le rêve d'empocher un billet pour une phase finale n'apparaît plus aussi inaccessible. Le Liechtenstein a jusqu'à présent récolté quatre points en quatre rencontres. La Russie et le Monténégro ne comptent qu'une seule unité de plus et la Suède, qui occupe la deuxième place du classement, deux.

Le 27 mars 2015, c'est l'Autriche, leader du groupe avec dix points, qui se rendra à Vaduz, avec un bilan de six victoires en autant de confrontations et 22 buts marqués pour un seul encaissé. Si les troupes de Pauritsch venaient à réaliser un nouvel exploit et à prendre des points à leur prestigieux adversaire, la "petite nation de football" deviendrait grande, l'espace de quelques instants du moins.