Suivez nous sur
Classement FIFA/Coca-Cola

Les Bleus au sommet pour y rester

(FIFA.com)
France's midfielder Kylian Mbappe (L) and France's coach Didier Deschamps pose with the 2018 World Cup trophy 
© AFP
  • La France en tête du Classement Mondial FIFA
  • Un bond de six rangs pour les champions du Monde
  • "Un nouveau statut à défendre", annonce Deschamps

La France est de retour sur son trône. Le dernier Classement Mondial FIFA/Coca-Cola a vu les Bleus prendre la première place pour la première fois depuis 17 ans. "Ce classement est extrêmement valorisant au regard du travail que nous avons accompli ces dernières années", a réagi le sélectionneur Didier Deschamps.

Ce dernier avait mis fin à sa carrière internationale depuis huit mois déjà quand les Tricolores ont occupé pour la première fois de leur histoire la place de numéro un mondial, un règne qui a duré de mai 2001 à juin 2002 pour les champions du monde et d'Europe en titre.

La deuxième étoile décrochée en Russie a eu cette fois un effet immédiat au classement, qui fait depuis août l'objet d'un nouveau mode de calcul. La France occupait la septième place depuis avril et a fait un bond de six rangs, prenant la place de l'Allemagne, rétrogradée à la 15ème place après son élimination précoce en Russie.

Reste à savoir si la France, qui a quitté le top 10 à plusieurs reprises lors de la dernière décennie, a les moyens de se maintenir au sommet dans la durée. "Maintenant, nous savons ce qui nous attend", annonce Deschamps. "L’équipe de France était très attendue partout où elle jouait et elle le sera encore davantage. Elle a un nouveau statut à défendre désormais".

État d'esprit

Pour rester au sommet et faire durer le plaisir, les Bleus disposent de plusieurs atouts. Depuis sa prise de fonction en 2012, Deschamps a patiemment reconstruit un mental encore convalescent après le fiasco de la Coupe du Monde 2010, et insufflé à ses joueurs son amour légendaire de la victoire.

Le quart de finale à Brésil 2014 a permis aux Bleus de reprendre leur marques sur la scène mondiale tandis que la déception de la finale perdue à domicile à l'UEFA EURO 2016 a été habilement canalisée en une rage de vaincre qui a tout dévasté sur son passage en Russie.

"À l'EURO, on pensait que c'était déjà fait", avouait Paul Pogba avant la finale contre la Croatie, face à laquelle la France apparaissait à nouveau comme favorite. Dominés à la possession et dans les duels; les Bleus l'ont tout de même emporté 4-2, grâce notamment aux coups de patte d'Antoine Griezmann.

"L'équipe de France doit rester sur la même ligne", nous confiait récemment le gaucher. "Nous voulons gagner le prochain EURO dans deux ans. Ensuite viendra la Coupe du Monde au Qatar. Notre groupe est très jeune. Je crois que notre moyenne d'âge était l'une des plus basses en Russie. C'est un réel atout."

Réservoir

Le sélectionneur dispose en effet d'un réservoir pléthorique de talents. Depuis six ans, il a sans cesse renouvelé son groupe en faisant confiance à des jeunes joueurs, notamment en Russie où il a titularisé des novices sur la scène internationale, comme Kylian Mbappé, élu Jeune Joueur de la FIFA en Russie, ou encore les latéraux Benjamin Pavard et Lucas Hernandez.

14

Sur 23 joueurs qui ont disputé la Coupe du Monde de la FIFA en Russie, 14 n'avaient jamais disputé de grande compétition internationale.

Même au poste de gardien, la relève semble déjà là. Lors des deux dernières sorties des Bleus, Deschamps était confronté à l'absence de son capitaine Hugo Lloris et a fait confiance à Alphonse Areola qui, pour sa première sélection, a sorti plusieurs arrêts de grande classe contre l'Allemagne (0-0) avant de signer une prestation solide contre les Pays-Bas (2-1).

L'émergence des jeunes joueurs combinée à l'épanouissement des cadres : le sélectionneur français a su atteindre un équilibre pour atteindre le sommet, et espère s'y maintenir le plus longtemps possible.

Articles recommandés

The Best FIFA Football Awards™

Pavard, l’œuvre d’art venue de nulle part

12 sept. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Une deuxième étoile pour la France

10 sept. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Parreira : "La possession n’est plus indispensable"

05 sept. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Griezmann : "J'avais besoin de victoires"

31 août 2018