FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup

Fuchs porte la nouvelle génération virtuelle

Christian Fuchs
  • L’équipe eSport de Christian Fuchs s’est qualifiée pour la FIFA eClub World Cup™
  • "Je ne me serais jamais imaginé en train de regarder Twitch pendant huit heures un week-end"
  • L’ancien international autrichien revient pour FIFA.com sur la création de son équipe "NoFuchsGiven"

Christian Fuchs est l’un des premiers footballeurs professionnels au monde à avoir créé sa propre équipe d’eFootball. Depuis, "NoFuchsGiven" a bien failli franchir la phase de groupes de la FIFA eClub World Cup 2019, qui s’est disputée à Londres les 9 et 10 février derniers.

Plus de 12 gamers, dont une gameuse et le champion du monde 2016 Mohamad Al-Bacha, sont actuellement sous contrat avec le club de Fuchs, basé en Angleterre.

En marge du tournoi, nous avons rencontré l’ancien international autrichien pour évoquer son équipe d’eSport.

Christian, quel bilan dressez-vous de la saison de votre équipe, à ce stade ?
Au départ, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Comme beaucoup de gens, j’ai grandi avec FIFA. J’adorais prendre le contrôle de mes idoles sur ma console. Toutefois, ce n’est qu’avec l’apparition de la NFG eSports que j’ai pris conscience de l’existence d'une scène compétitive. J’ai tout de suite été curieux de son évolution. Nous avons une équipe extraordinaire, avec de fortes personnalités. Il y a aussi un bon équilibre entre jeunesse et expérience.

Que représente la FIFA eWorld Cup pour vous et vos joueurs ?
Tout le monde fait de son mieux dans l’espoir de concrétiser son rêve. J’ai toute confiance en nos joueurs et je suis sûr qu’ils vont faire une belle saison. Al-Bacha revient petit à petit au niveau qui était le sien en 2016, lorsqu’il a remporté la Grande Finale.

Comment vous êtes-vous retrouvé à fonder une équipe d’eFootball ?
Un jour, j’ai vu mon fils en train de regarder quelque chose sur Twitch. Ça m’a intrigué, d’autant plus que j’ai découvert qu’il était fan de la personne qui streamait le match. J’ai fait quelques recherches de mon côté, j’ai rencontré quelques personnes et je me suis demandé si la discipline avait de l’avenir. Pour moi, la réponse est oui. Ce marché est en pleine expansion. Il m’arrive de prendre des décisions très rapidement. Six mois plus tard, nous voici à Londres pour la FIFA eClub World Cup. Quand j’ai une idée en tête, je mets toute ma passion en œuvre pour en faire une réalité. Aujourd’hui, nous sommes l’une des plus importantes équipes d’eFootball au monde, si ce n’est la plus importante.

Comment faites-vous votre recrutement ?
Dès le début, je voulais construire un groupe international. C’est la raison pour laquelle nous avons recruté des joueurs en Inde, à Singapour, en Angleterre et au Danemark. Je voulais accompagner la prochaine génération de stars de l’eFootball car il y a déjà beaucoup d’excellents joueurs. Nous avons donc décidé de nous concentrer sur la relève. Un ou deux mois après leur arrivée chez nous, plusieurs joueurs ont réalisé de gros progrès.

Comment êtes-vous parvenu à ce résultat ?
Nous avons des entraîneurs qui travaillent avec eux. Ils regardent des matches ensemble pour apprendre de leurs erreurs, comme de vrais footballeurs. Les petits détails font souvent la différence. Il faut donc éliminer les erreurs de son jeu autant que possible. En outre, ils doivent être capables de gérer la pression des grands événements. Mais quand je suis devant mon écran, je suis sûrement plus anxieux qu’eux ! Je ne me serais jamais imaginé en train de regarder Twitch pendant huit heures un week-end. Nous voulons également développer leur personnalité. Nous sommes donc très attentifs à ce qu’ils publient sur les réseaux sociaux.

Vos coéquipiers connaissent-ils l’existence de votre équipe eSport et pensez-vous que votre exemple encouragera d’autres footballeurs à investir dans cette discipline à l’avenir ?
Oui, mes partenaires à Leicester connaissent mon équipe mais pour le moment, ils ne savent pas trop quoi en penser. J’étais comme eux il y a encore six ou sept mois. L’intérêt des footballeurs ira croissant à mesure que la scène eSport va continuer de grandir. Les jeunes sont les plus intéressés et je pense que la prochaine génération tiendra un rôle de premier plan dans l’eFootball et le jeu vidéo en général.

NoFuchsGiven eSports est l’une des premières équipes à avoir recruté une joueuse. Selon vous, cette tendance va-t-elle se renforcer à l’avenir ?
Je l’espère. À l’image du football féminin, qui progresse à toute vitesse, les femmes ont un rôle à jouer dans l’eFootball. De plus en plus de joueuses vont émerger pour se faire une place chez les professionnels ; c’est une évolution naturelle. En construisant mon projet, j’ai décidé que je ne voulais pas engager uniquement des joueurs. Les gameuses apportent quelque chose de complètement différent. Nous avons un groupe Whatsapp pour toute l’équipe. On se taquine souvent et je peux vous dire que notre joueuse n’est pas en reste.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?
Pour le moment, nous sommes concentrés sur la saison en cours. Ensuite, il sera temps de faire le bilan. J’ai déjà quelques idées pour la suite, mais je ne souhaite pas les partager pour le moment. Tout ce que je peux dire, c’est que les choses avancent dans la bonne direction et que j’ai bien l’intention de faire partie du voyage.

Articles recommandés

Leicester City player Christian Fuchs chats with Mohamad Al Bacha

FIFA eWorld Cup

Al Bacha, quelque chose en plus 

11 mars 2019

Nicolas Villalba (L) and Donovan Hunt of KiNG eSports walk out for the Grand Final of the FIFA eClub World Cup 2019

FIFA eWorld Cup

L'eFootball en février

27 févr. 2019

Nicolas Villalba (L) and Donovan Hunt (R) of KiNG eSports celebrate victory in the Final of the FIFA eClub World Cup 2019

FIFA eClub World Cup

Deux rois sur le trône

11 févr. 2019

FIFA eClub World Cup 2019 - Group Stage

FIFA eClub World Cup

La FIFA eClub World Cup en chiffres

14 févr. 2019

Donovan Hunt (L) and Nicolas Villalba of KiNG eSports pose with their prize after being crowned champions of the FIFA eClub World Cup 2019

FIFA eClub World Cup

KiNG eSports couronné  !

10 févr. 2019