FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup

Abdulaziz Alshehri met l'Asie sur le toit du monde

Abdulaziz Alshehri of Saudi Arabia celebrates
© Getty Images
  • Le gamer saoudien compte trois participations à la Grande Finale
  • Une source d'inspiration et un moteur pour la communauté eFootball en Arabie Saoudite
  • Le profil du champion du monde d’eFootball 2015

**

Du scepticisme à l’enthousiasme**

Alshehri a dû se laisser convaincre avant de graver son nom en lettres d’or dans l’histoire d’EA SPORTS FIFA. Heureusement, ses premiers doutes sont rapidement été balayés par son frère, à l’origine de son engouement pour la simulation sportive. Quatre ans environ après ses débuts sur FIFA, il réalise un premier exploit en se qualifiant pour la Grande Finale 2012, à Dubaï. Éliminé en quart de finale, il accumule dès cette première participation une expérience précieuse, qu’il saura mettre à profit par la suite. L’année suivante, il atteint les demi-finales, mais sa route croise celle d’un champion d’exception en la personne de Bruce Grannec, qui soulève le trophée pour la deuxième fois de sa carrière, à Madrid.

Champion du monde

Alshehri reprend donc sa quête de suprématie mondiale. En 2015, le Saoudien se voit offrir une nouvelle chance d’inscrire son nom au palmarès de l’épreuve. Il réalise cette année-là un parcours sans faute : invaincu tout au long du tournoi, il inscrit 11 buts et n’en concède que trois. Dans la foulée, il s’impose en finale devant le Français Dassonville. Il devient à cette occasion le premier gamer asiatique et saoudien à décrocher le titre mondial de l’eFootball. "J’étais très fier d’être le premier Asiatique et le premier représentant du Moyen-Orient à remporter ce titre. Nous étions souvent représentés dans la Grande Finale, mais je me demandais pourquoi nous n’avions jamais pu gagner cette compétition", nous confiait-il en octobre dernier.

Sa saison

Après quelques années plutôt discrètes suite à son sacre, l’ancien champion du monde est revenu sur le devant la scène cette année. On a ainsi pu le voir participer à une FUT Champions Cup ou intégrer le cercle élargi de l’équipe nationale d’Arabie Saoudite avant la FIFA eNations Cup 2019. Parallèlement, il continue de défendre les couleurs d’Albatin Club, avec lequel il est sous contrat. Ses performances lui ont permis d’intégrer le Top 100 du classement des FIFA 19 Global Series.

"Msdossary", l’actuel champion du monde d’eFootball, est également originaire d’Arabie Saoudite. Ce pays a donc remporté deux des quatre dernières éditions du rendez-vous mondial. Assisterons-nous cette année au sacre d’un nouveau champion saoudien ? Votre opinion avec le hashtag #FIFAeWorldCup sur Twitter !

Articles recommandés