FIFA Interactive World Cup 2016

FIFA Interactive World Cup 2016

FIFA Interactive World Cup 2016

Al-Bacha au bout du suspense

Mohamad Al-Bacha of Denmark celebrates with the trophy presented by David Villa
© Getty Images

Après trois jours de compétition à New York, la Grande Finale de la FIFA Interactive World Cup 2016 a rendu son verdict : vainqueur de l'Anglais Sean Allen en finale, le Danois Mohamad Al-Bacha remporte le titre de Joueur Interactif de la FIFA.

Le siteL'Apollo Theater de Harlem est l'un des *music-halls *les plus connus de New York. Cette salle mythique s'est montrée à la hauteur de sa réputation en servant de cadre à des duels enlevés entre les meilleurs *gamers *de la planète. La Confrontation Finale de la Grande Finale de la FIWC 2016 s'est soldée par la victoire de Mohamad Al-Bacha, qui remporte le plus grand tournoi de jeu vidéo au monde.

*Un nouveau vainqueur garanti *Lorsque le rideau s'est levé ce 22 mars sur la Confrontation Finale, le Français Dylan Bance était le seul concurrent encore en lice à posséder une quelconque expérience dans la Grande Finale. Il était présent à Munich l'année dernière. Benjamin de ce dernier carré, Al-Bacha, 17 ans, avait impressionné la veille en remportant tous ses matches sans concéder le moindre but.

Ivan Lapanje ne faisait certes pas partie des favoris, mais le public aurait peut-être dû tenir compte de l'avertissement lancé par le finaliste malheureux de la FIWC 2014 David Bytheway au soir de la première journée de la compétition. Interviewé par FIFATV, le *gamer *avait fait part de son admiration pour le Suédois. 

Le trophée a été présenté et remis par l'ancien champion du monde espagnol et actuel capitaine du New York City FC David Villa. L'attaquant incarne le lien puissant qui unie la communauté de l'eSport, la FIFA et le jeu lui-même. "Les joueurs ont livré des performances magnifiques. C'est époustouflant", a commenté l'Espagnol. "Ils ont un talent fou. Il y a beaucoup d'émotion aussi. Je souhaite bonne chance aux deux finalistes !" Avant de lancer la partie, l'ancien attaquant du FC Barcelone s'est fendu d'un ultime conseil : "Oubliez le stress, croyez en vous-mêmes, forcez la chance et jouez bien".

*Al-Bacha remporte le derby scandinave  *En demi-finale, Al-Bacha a choisi la France, tandis que Lapanje a opté pour le Brésil. La première occasion du match est à mettre au crédit du Suédois, dont la frappe a manqué le cadre. Les deux gardiens ont multiplié les arrêts de grande classe dans les premières minutes. Al-Bacha a finalement été le premier à trouver la faille, par Antoine Griezmann. Lapanje s'est montré dangereux à plusieurs reprises en début de seconde période, ce qui n'a pas empêché son adversaire de doubler la mise sur penalty. Loin de baisser les bras, le Suédois a réduit l'écart à la 90ème sur une tête de Douglas Costa. Malheureusement pour lui, il était trop tard pour inverser la tendance. Au coup de sifflet final, Al-Bacha s'imposait 2:1. "Je trouve que la France est plus complète que le Brésil. C'est pour ça que je l'ai choisie", confiait Al-Bacha au micro de Kay Murray à l'issue de la partie. Le *gamer *danois n'a cependant pas oublié de féliciter son rival : "Lapanje est un garçon et un joueur extraordinaire. Il est vraiment très sympa".  

*Allen - Bance, la revanche  *Sean Allen et Bance s'étaient déjà affrontés durant le premier tour. Le duel avait tourné à l'avantage du premier, qui s'était imposé 4:0. La deuxième demi-finale s'annonçait donc comme une revanche. Allen a choisi d'incarner le Brésil, tandis que Bance a sélectionné l'Allemagne. L'Anglais a pris l'avantage dès la 32ème minute, par Neymar. Incapable de tenir le ballon, Bance a été de nouveau puni en fin de match par Neymar, auteur d'un triplé. Vainqueur 3:0, Allen a confirmé tout au long de la compétition sa redoutable verve offensive. La Confrontation Finale qui devait l'opposer à Al-Bacha promettait donc de mettre aux prises une attaque de feu et une défense à toute épreuve.

La finaleAllen abordait la rencontre décisive en tant que tête de série. Il avait donc le choix de la console sur laquelle se déroulerait la première manche. Il a choisi de débuter sur la Playstation®4, afin de se donner un avantage au "retour". Sur sa console de prédilection, Al-Bacha a ouvert le score à la 31ème minute, mais Allen a remis les deux équipes à égalité huit minutes plus tard, grâce à l'inévitable Neymar. La seconde mi-temps a donné lieu à un duel plus tendu, mais le Danois a repris les commandes par Blaise Matuidi. Alors que la victoire lui semblait promise, le futur champion a vu le Brésil revenir à sa hauteur, suite un but plein de sang-froid signé Hulk. Hugo Lloris s'est fendu d'une superbe parade dans les dernières minutes pour préserver le nul (2:2). Allen partait donc avec un léger avantage psychologique à l'assaut de la seconde manche.

Les deux joueurs ont reconduit leurs choix pour cette ultime rencontre mais, cette fois, la partie avait lieu sur la Xbox One d'Allen. Cette configuration n'a pas empêché Al-Bacha d'être le premier en action pour prendre l'avantage 3:2 sur l'ensemble des deux manches. L'Anglais a répliqué dans la foulée sur un tir victorieux de Hulk en plein cœur de la défense française. Douglas Costa s'est ensuite chargé de porter la marque à 4:3 en cumulé en faveur d'Allen. Le même Costa signait son deuxième but de la partie après s'est faufilé au sein de l'arrière-garde des Bleus. Al-Bacha a relancé la rencontre en marquant sur coup franc à la 89ème minute. À ce moment, la France évoluait dans un 4-2-4 offensif. Dans les dernières secondes et au terme d'une action magnifique, le nouveau Joueur Interactif de la FIFA a marqué un troisième et dernier but synonyme de sacre.  

*La FIWC atteint de nouveaux sommets  *Plus rien n'arrête la FIFA Interactive World Cup. Les 32 participants à la Grande Finale ont eu droit à une présentation en bonne et due forme au public de l'Apollo Theater. Des légendes comme Frank Lampard et Villa ont participé au tirage au sort et à la Confrontation Finale, ce qui témoigne de la place de plus en plus importante que tient le jeu dans le monde du football. On peut imaginer que le tournoi est appelé à se développer encore à l'avenir.  

Les professionnels sous le charme *Plusieurs footballeurs de renom étaient présents pour suivre les débats. *FIFA.coma rencontré les défenseurs des New York Red Bulls Damien Perrinelle et Ronald Zubar pendant la Confrontation Finale pour recueillir leurs impressions. "C'est génial de voir une telle passion", note Zubar. "Les gens ont apprécié le spectacle. Évidemment, FIFA a beaucoup progressé ces dix dernières années, au point de devenir une référence. Le jeu est tellement réaliste que c'en est parfois troublant. On peut voir que les joueurs ont de solides connaissances tactiques et qu'ils prennent beaucoup de plaisir."

"Savoir jouer au football est évidemment un plus pour gagner à FIFA", renchérit Perrinelle. "On lit mieux le jeu que son adversaire. Mais à en juger par ce que j'ai vu aujourd'hui, ces joueurs ont un sens tactique extraordinaire."  

Résultats des demi-finalesMohamad Al-Bacha (DEN) 2:1 Ivan Lapanje (SWE)
Sean Allen (ENG) 3:0 Dylan Bance (FRA)

FinaleAller : Sean Allen (ENG) 2:2 Mohamad Al-Bacha (DEN)
Retour : Mohamad Al-Bacha (DEN) 3:3 Sean Allen (ENG)

*Al-Bacha l'emporte sur la règle des buts à l'extérieur

Explorer le sujet

Articles recommandés

La Grande Finale FIWC en images

FIFA Interactive World Cup 2016

La Grande Finale FIWC en images

22 mars 2016

FIWC 2016 : Le tirage avec Frank Lampard

FIFA Interactive World Cup 2016

FIWC 2016 : Le tirage avec Frank Lampard

21 mars 2016

Les 32 Grands Finalistes débarquent à New York

FIFA Interactive World Cup 2016

Les 32 Grands Finalistes débarquent à New York

21 mars 2016

Grand Finalists of the FIFA Interactive World Cup 2016 with Frank Lampard in Times Square

FIFA Interactive World Cup 2016

Lampard toujours aux manettes

21 mars 2016

FIWC16 : Le bouquet final !

FIFA Interactive World Cup 2016

FIWC16 : Le bouquet final !

23 mars 2016

FIWC16 : Un quart d'anthologie

FIFA Interactive World Cup 2016

FIWC16 : Un quart d'anthologie

23 mars 2016