FIFA Interactive World Cup 2008

FIFA Interactive World Cup 2008

FIFA Interactive World Cup 2008

Andries Smit, l'homme à battre

Holland - FIWC 08
© FIFA.com

Au cours de la finale, qui se tiendra dans le Sony Center de Berlin pour désigner le Joueur Interactif de la FIFA 2008, tous les yeux seront rivés sur le jeune Néerlandais. A 18 ans à peine, Andries Smit est l'homme à battre.

Après avoir remporté la précédente édition de la FIFA Interactive World Cup devant ses compatriotes, à Amsterdam, et s'être montré impérial au cours des éliminatoires néerlandaises de l'édition 2008, Andries fait figure d'idole auprès de tous les participants à la FIFA Interactive World Cup 2008. Le jeune conquérant, habitué à être le point de mire, vit cette situation avec une certaine simplicité. "J'apprécie ma popularité", a-t-il expliqué-t-il au cours de son entretien avec FIFA.com.

Pression et nervosité
Andries est conscient qu'il ne lui sera pas facile de tenir son rang de favori à Berlin. "Je suis le champion, tout le monde aura les yeux braqués sur moi. C'est à la fois excitant et angoissant, explique le jeune homme, qui s'entraîne entre 60 et 70 heures par semaine sur sa console, à son domicile de La Haye. Je suis sous pression, tous s'attendent à me voir conserver mon titre.

Andries fait montre d'une régularité exemplaire : après sa victoire éclatante en 2007, il a réussi la transition vers la nouvelle version de FIFA sans accroc et continue de jouer dans la cour des grands. J'avais imaginé que le changement serait bien plus difficile qu'il ne l'a été. Apparemment, j'ai un don pour FIFA. Pourquoi, je ne saurais pas l'expliquer !" Faut-il voir dans ces déclaration le coup de bluff d'un champion qui ne souhaite pas dévoiler ses formules magiques, à quelques jours d'une finale berlinoise qui s'annonce palpitante ?

*Andries ou Chris ? * Mais le champion en titre nous fera quand même une confession : en vue de la grande finale, qui opposera 32 des meilleurs joueurs de la planète, il a intensifié son entraînement. Un entraînement qui ne devrait pas être inutile, au vu de la forte concurrence à laquelle il aura affaire ! "Mon rival le plus sérieux est sans aucun doute Chris Bullard. Nous nous connaissons très bien et nos duels sont toujours équilibrés. Le titre se décidera entre nous. J'estime que nos chances sont équilibrés", raconte Andries.

Question expérience, l'Anglais de 21 ans n'a rien à envier au Néerlandais : après avoir remporté la FIFA Interactive World Cup 2005, il n'a rencontré aucun problème lors du tournoi qualificatif de son pays. Andries ajoute : "J'ai beaucoup de respect pour lui. Et ce respect est réciproque".

"Fier !"
Andries a hâte d'être au jour J, pour pouvoir montrer l'étendue de ses talents à un public qui devrait être nombreux. Les zones interactives réservées aux spectateurs seront ouvertes à partir de 11h, le lancement du tournoi proprement dit étant programmé pour 16 heures. L'entrée est gratuite.

Le but du champion : monter une nouvelle fois sur la tribune à côté du Joueur mondial de l'année. En 2006, c'est aux côtés de Fabio Cannavaro qu'il avait été couronné. "C'était une sensation incroyable : j'étais fier ! Je veux revivre ça, c'est la raison pour laquelle je participe à cette nouvelle édition !"

Naturellement, Andries est conscient de son talent particulier et est même prêt à délivrer un conseil utile à tous ceux qui, comme lui, aiment FIFA 08 et veulent devenir encore meilleurs : "Le plus sûr chemin vers la victoire est l'attaque. Il faut toujours aller de l'avant, car on maîtrise toujours mieux l'attaque que la défense". Cette stratégie permettra-t-elle à Andries d'être sacré à Berlin ? Réponse très vite...