FIFA Interactive World Cup 2009

FIFA Interactive World Cup 2009

FIFA Interactive World Cup 2009

Un Anglais vainqueur en Espagne

FIWC09 Spain finalists Chris Bullard from Ipswich, England and Spaniard Joel Torres
© FIFA.com

Le match entre l'Espagne et la Turquie, lors des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2010, n'était pas la seule attraction footballistique à avoir embrasé Madrid samedi soir. En effet, la FNAC Parquesur était le théâtre de la Qualification Live pour la FIFA Interactive World Cup 2009.

La foule attirée par cette compétition de football virtuel n'a pas été déçue. A quelques minutes du début, l'assistance a eu l'immense surprise de voir débarquer Chris Bullard, vainqueur de la FIWC 2005. Tous les yeux étaient donc tournés vers l'Anglais et vers Alfonso Ramos, tenant du titre mondial, qui l'a chaleureusement salué. Le visage de l'Espagnol ne laissait aucune place au doute ; on y lisait : "ça va être dur".

Le premier volet de la compétition a débuté avec 64 concurrents. Le rescapé de cet écrémage a gagné le droit d'intégrer un groupe de 14 comprenant 13 vainqueurs de tournois qualificatifs et le roi de la FIWC 2008, Sergio Ramos. Chris Bullard n'a pas laissé passer sa chance en remportant le premier tour. Lors du deuxième volet, les 15 gamers étaient répartis en trois groupes, les huit meilleurs accédant aux quarts de finale.

Le tenant du titre s'incline en quarts
En quarts, Alfonso Ramos a eu la tristesse de s'incliner aux tirs au but. "J'espère maintenant me qualifier avec la compétition en ligne", déclarait-il, légitimement déçu. Les qualifications sur le web se terminant le 31 mars, Ramos se prépare donc à un week-end chargé.

Comme Chris pouvait s'y attendre, le public madrilène n'était pas de son côté, mais cela ne l'a pas empêché de se qualifier pour la finale avec un bel aplomb. A chacun de ses matches, les Espagnols cherchaient à le déconcentrer par leurs chants enflammés, mais le visiteur ne s'est pas laissé décontenancer. Lors du dernier match, il a eu raison d'un féroce compétiteur, Joel Torres.

En plus du billet pour Barcelone remporté par Chris, la compétition avait pour enjeu une PS3, une PSP, un maillot du Real Madrid signé par Higuaín et un maillot de la sélection espagnole dédicacé par tous les internationaux. Interrogé sur ses chances de remporter la Grande Finale, il a répondu, dans un grand sourire, que sa victoire lors de l'édition 2005 lui serait très précieuse pour décrocher de nouveau le trophée.

Chris n'a donc pas eu à regretter le long déplacement d'Ipswich à Madrid, qui lui a donné le droit de refaire un nouvel aller-retour Angleterre - Espagne pour participer à la Grande Finale de Barcelone.