FIFA Interactive World Cup 2004

FIFA Interactive World Cup 2004

Un Brésilien remporte la première FIFA Interactive World Cup

© FIFA.com

Le Brésilien Thiago Carrico de Azevedo, de Rio, a fait honneur à la réputation de son pays en devenant le premier vainqueur de la FIFA Interactive World Cup au terme d'une compétition riche en émotions.

La bataille a fait rage entre les huit meilleurs joueurs du monde, mais Thiago n'a jamais perdu son calme, aux commandes de l'équipe de France sur EA Sports' FIFA 2005 pour Xbox.

Pour s'imposer, il a dominé son ami et partenaire on-line Matija Biljeskovic sur le score de 2:1 dans une finale à couper le souffle. Sa victoire, obtenue au siège de la FIFA à Zurich et diffusée en direct sur internet sur FIFA.com, a été généreusement applaudie par les joueurs et spectateurs massés autour de la borne de jeu.

Pourtant, tout n'a pas été facile pour Thiago au premier tour, au cours duquel les huit joueurs étaient partagés en deux groupes. Il a commencé par une victoire 2-1 contre l'Australien Shane Magee, mais s'est incliné 3:2 contre le Sud-africain Shimane Morekure, cadet du tournoi et vainqueur de la première compétition régionale, à Johannesburg.

L'étudiant brésilien a ensuite fait match nul contre le vainqueur de la demi-finale de Londres, Paul Gordon. Ses trois résultats lui ont donc valu quatre points et la deuxième place du groupe derrière Shimane, auteur du meilleur score des finalistes avec neuf points à son actif.

Bien conscient que le vainqueur côtoierait les meilleurs joueurs du monde lors du Gala du Joueur Mondial de la FIFA 2004 et serait reconnu comme le meilleur gamer de la planète, Thiago a haussé le ton en demi-finale, où il rencontrait un professionnel, le Coréen Yoon Seo Park. Dans un match de très haut niveau, le rapide Thierry Henry a fait parler la poudre en signant un coup du chapeau synonyme de victoire 3:2 contre le grand favori asiatique.

La deuxième confrontation du dernier carré a été encore plus prolifique. Grâce Crespo et Shevchenko, le Milan AC de Matija Biljeskovic s'est imposé 6:3 contre le Manchester United de Shimane, composant son billet pour la prestigieuse finale.

Les deux formations entament la rencontre avec prudence, les débats se cantonnant essentiellement au milieu de terrain. Mais les débats s'animent et Thiago ouvre le score sur une tête de Henry à la 37ème minute. En deuxième période, les défenses vont de nouveau prendre le pas sur les attaques, jusqu'à ce que Trézéguet double la mise à la 85ème minute. Dans les dernières minutes de la rencontre, l'Américain Matija se console en réduisant le score par l'intermédiaire de Shevchenko, mais il est déjà trop tard.

Fou de joie d'avoir remporté cette compétition à laquelle a assisté Urs Linsi, Secrétaire Général de la FIFA, le champion de Rio déclarait : "Je suis tellement heureux. D'habitude, je jouais avec le Brésil, mais Thierry Henry est très bon donc j'ai changé pour la France. En plus, l'association Henry - Trézéquet a fait des ravages."

Né en Croatie, Matija réside maintenant aux Etats-Unis. Il reconnaissait sa défaite avec un beau fair-play. "Ç'a été un match très défensif, presque comme une partie d'échecs. Il n'y a pas eu beaucoup d'occasions, c'est le plus pragmatique qui allait s'imposer. Et dans ce domaine, il a été meilleur que moi. La deuxième place, c'est génial. Participer au Gala du Joueur Mondial de la FIFA, c'est un rêve qui devient réalité. Il me tarde de serrer la main de Shevchenko. C'est le meilleur du monde."

Shimane s'est assuré la troisième place, tandis que Yoon a terminé à la quatrième place. Le Secrétaire Général de la FIFA a résumé la compétition de la sorte : "Vous avez fait un super boulot, félicitations. Nous avons assisté à la naissance de quelque chose qui va devenir très grand. Je pense que vous avez tous préparé l'avenir, alors bravo !"