FIFA Interactive World Cup 2005

FIFA Interactive World Cup 2005

Bullard s'impose sur ses terres

© Foto-net

Après près de quatre décennies de disette, l'Angleterre a retrouvé le goût de la victoire en Coupe du Monde de la FIFA ! Plus particulièrement dans la FIFA Interactive World Cup 2005, remportée de façon spectaculaire à Londres par une adolescent de 18 ans, Chris Bullard. Le jeune Anglais s'est ainsi assuré une place à l'un des événements footballistiques les plus courus de la saison, le Gala du Joueur Mondial de la FIFA, qui aura lieu à Zurich ce lundi soir.

Chris a logiquement accueilli dans la joie la victoire de son équipe d'Angleterre 5:2 sur le Brésil du Hongrois Gabor Mokos. "C'était vraiment une épreuve géniale, résumait-il, rayonnant de bonheur. J'ai toujours eu envie de remporter ce tournoi. C'est un rêve qui devient réalité, le meilleur cadeau dont j'aurais pu rêver."

Chris a affronté des gamers originaires d'Angleterre, São Paulo, Séoul, Johannesburg, Los Angeles, Sydney, Cologne et Paris, ainsi que l'autre vainqueur de la Xbox Live Final disputée plus tôt dans la journée. Les participants se sont ainsi retrouvés versés dans deux poules, dont sont sortis seulement les quatre meilleurs. Vainqueurs des demi-finales, Chris et Gabor ont disputé une finale mémorable qui a ravi le public présent sur place.

*Londres accueillait la Grande Finale * Ce dimanche 18 décembre, la journée a commencé très tôt, avec l'arrivée à The Brewery des 22 vainqueurs Xbox Live, des huit lauréats des épreuves régionales, de leurs parents et amis. Certains se sont précipités vers les consoles Xbox 360, histoire de consacrer les dernières minutes à un petit entraînement, tandis que d'autres sont allés à la rencontre de leurs futurs adversaires ou ont préféré découvrir les lieux et se préparer pour la journée à venir.

La compétition Xbox Live incluait 22 joueurs, mais le contingent a vite été ramené à quatre gamers. Il restait donc deux finales à disputer pour déterminer l'identité des deux derniers qualifiés pour la Grande Finale. D'un côté, l'Italien Manuel Voltolina affrontait le Danois Christian Wind Bøglund et de l'autre, le Belge Robin Fitters se mesurait à Chris. Après deux rencontres haletantes, Manuel et Chris ont remporté les deux derniers billets pour la Grande Finale.

Deux demi-finales à suspense
Au terme de la phase préliminaire, les deux meilleurs des deux poules de cinq se sont arrogé le droit de s'affronter en demi-finales. La première demi voyait Chris croiser le fer avec le Mexicain Rubén Morales, vainqueur de l'épreuve de Los Angeles. C'est Chris qui a ouvert le score, inscrivant peut-être le but le plus rapide de la compétition. Suite à un piètre dégagement de l'équipe de Brésil de Rubén, Michael Owen a pu marquer au bout de quelques secondes de jeu. Cet avantage n'a pas duré très longtemps : Ronaldinho s'est chargé de remettre le score à plat et de lancer la rencontre.

A la pause, les équipes se sont quittées à 2:2. La seconde mi-temps a été moins fertile, il a même fallu attendre les dernières minutes pour voir le tableau d'affichage se débloquer. Profitant d'une passe en profondeur millimétrique, Wayne Rooney a fait oublier les éventuelles prolongations en envoyant le cuir au fond des filets. Avant la fin des applaudissements du public, Rooney allait avoir le temps d'inscrire un second but qui permettait à l'Angleterre de prendre le large. Malgré les efforts de Rubén, il ne restait plus de temps pour réagir. C'est donc Chris qui s'est qualifié pour la finale.

La seconde demi-finale opposait Gabor à Javier Devis Lara, vainqueur, la semaine dernière, de l'épreuve parisienne. Les deux joueurs ont opté pour l'équipe du Brésil et les deux premiers buts sont arrivés très vite : Robinho pour Gabor et Ronaldo pour Javier. Après la pause, les deux gamers ont offert une partie de ping-pong football, répondant du tac au tac au but de leur rival.

Une affaire de Brésiliens
C'est tout d'abord Kaka qui a marqué pour Javier, mais Ronaldinho a immédiatement rétabli la parité. Ensuite, Adriano a donné l'avantage à Gabor, mais un tacle trop appuyé de l'un de ses défenseurs a offert à Javier l'occasion d'égaliser depuis les onze mètres. Devant un public captivé par l'enjeu, c'est finalement Dida qui a endossé le costume de héros en sortant le penalty et en envoyant Gabor en finale.

La dernière rencontre de ce grand événement voyait s'opposer l'Angleterre et le Brésil. Après deux buts précoces d'Owen et Adriano, Chris a failli prendre l'avantage sur une occasion en or ratée par John Terry. Les choses allaient se compliquer dès la 20ème minute pour Chris, qui allait voir Lampard commettre un tacle illicite et rejoindre prématurément les vestiaires, offrant à ses coéquipiers 70 longues minutes d'infériorité numérique.

Malgré ce handicap, Rooney est parvenu à offrir un répit à l'Angleterre en marquant juste avant la pause. Ronaldo a égalisé dès le retour des vestiaires, mais deux nouvelles réalisations de Rooney allaient offrir à Chris un avantage définitif. En toute fin de match, Owen allait même se permettre d'ajouter un cinquième but en profitant d'une erreur défensive. Le titre de "Joueur Interactif de la FIFA 2005" ne pouvait plus échapper à Chris.