FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019

City Football Group, l'eSport en classe internationale

Shaun Springette
  • Le City Football Group compte quatre joueurs de FIFA dans ses rangs
  • De Manchester aux États-Unis, en passant par l’Australie
  • Coup de projecteur sur les eFootballeurs et les clubs du City Football Group

Le City Football Group (CFG) a inauguré sa section eSport avec le recrutement de son premier joueur de FIFA, Kez Brown, en juin 2016. En effet, les dirigeants ont découvert, à l’occasion d'un sondage, que plus de la moitié des supporters de Manchester City jouaient aussi à FIFA. Dans ce contexte, le recrutement de gamers professionnels s’est imposé comme une évidence.

Dans les pays où le football est encore considéré comme une nouveauté (à l’instar des États-Unis), il n’est pas rare que les fans commencent à s’intéresser à une équipe après l’avoir dirigée dans le célèbre jeu vidéo. Ce constat a poussé le groupe à signer un accord avec son premier sponsor eSport en 2018.

Melbourne City, New York City et Manchester City appartiennent tous trois au CFG et comptent tous au moins un joueur eSport dans leurs rangs. Manchester City a même recruté un habitué de la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup en la personne de Kai Wollin. En 2017, l’Allemand s’était incliné de justesse face à Spencer Ealing lors de la Confrontation Finale.

L’équipe en bref :
Kai Wollin – Manchester City
Shaun Springette – Manchester City
Christopher Holly – New York City
Marcus Gomes – Melbourne City

Ces quatre gamers sont des professionnels à temps plein, qui consacrent l’intégralité de leurs journées à l’eSport. À New York, Melbourne et Manchester, City a choisi de miser sur des talents locaux, mais aussi et surtout sur des supporters.

Le cas de Kai Wollin (Manchester City) est un peu différent : compte tenu de sa notoriété sur la scène FIFA, le jeune homme incarne les ambitions internationales du groupe. Son recrutement a permis de renforcer la présence des Citizens sur les réseaux numériques, notamment en Allemagne.

Le groupe s’est fixé des objectifs ambitieux pour l’année à venir. Il compte notamment être représenté lors de la FIFA eWorld Cup 2019.

Le CFG cherche aussi à élargir son effectif eFootball et à toucher une audience toujours plus large. Les dirigeants souhaitent également mettre leurs équipements à profit pour soutenir les performances de leurs eFootballeurs.

Que ce soit à Manchester, à New York ou à Melbourne, les membres du City Football Group comptent déjà parmi les favoris dans la course à la qualification pour la FIFA eWorld Cup 2019.

Articles recommandés