FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup

Cruz, champion en avance sur son temps

Cruz wins the FIFA Interactive World Cup 2011
© FIFA.com
  • Nous braquons nos projecteurs sur les anciens champions
  • Francisco Cruz est le plus jeune champion du monde d’eFootball
  • Portrait du champion du monde 2011

Alors que la FIFA eWorld Cup™ approche à grands pas, nous avons voulu nous pencher sur les légendes de l’eFootball qui ont remporté le titre suprême ces dernières années. Les 32 meilleurs joueurs des FIFA 19 Global Series vont évidemment tout faire pour les rejoindre au palmarès de l’épreuve mais, à l’issue de la saison, un seul aura le droit de soulever le trophée.

Malgré son jeune âge, le gamer anglais "F2Tekkz" a dominé toute la saison et compte parmi les plus jeunes vainqueurs de la FUT Champions Cup. Il n’est pourtant pas le premier, ni le plus précoce des champions. Cet honneur revient à Francisco Cruz. À 16 ans, le Portugais s’est adjugét le titre de champion du monde d’eFootball. En plus de recevoir un chèque et le trophée, le héros de l’année 2011 a eu la chance de rencontrer quelques-uns des plus grands footballeurs de la planète.

FIFA Interactive World Cup 2011 champion Francisco Cruz meets Barcelona's Lionel Messi in Zurich. Cruz was in Zurich, Switzerland for the FIFA Ballon d'Or 2011 Gala.
© Others

Deux ans auparavant, Cruz s’était illustré en prenant la troisième place de la FIFA Interactive World Cup 2009. À 14 ans, il était déjà le plus jeune participant à la Grande Finale. Le Portugais a finalement réalisé son rêve deux ans plus tard, à Los Angeles. Il reste à ce jour le plus jeune lauréat de la première version de la FIFA eWorld Cup™. Ce surdoué de la console avait validé son billet à l’occasion d’un tournoi de qualification local à Varsovie, en Pologne. Après trois journées d’une compétition passionnante, il a affronté et battu le Colombien Javier Munoz (4-1) lors de la Confrontation Finale à Los Angeles. Invaincu durant l’intégralité de la Grande Finale, Cruz a survolé les débats.

En 2017, l’ancien champion du monde est revenu sur le devant de la scène pour représenter le Sporting CP eSports lors de la première édition de la FIFA eClub World Cup.

Son record ne sera probablement pas battu cette année, mais d’autres jeunes gamers talentueux, à l’image de "F2Tekkz" ou "Msdossary", figurent parmi les favoris. À l’issue des Playoffs, les 32 meilleurs joueurs de FIFA 19 (16 par plate-forme) gagneront leur billet pour la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup 2019 et tenteront de décrocher le titre le plus prestigieux de l’eFootball.

Selon vous, qui a les meilleures chances de l’emporter ? Dites-nous ce que vous en pensez en utilisant #FIFAeWorldCup sur Twitter !

Articles recommandés