FIFA eWorld Cup 2018

FIFA eWorld Cup 2018

FIFA eWorld Cup 2018

Les têtes de série prennent déjà de la hauteur

Michael ‘Megabit’ Bittner 
  • Coup d'envoi de la FIFA eWorld Cup 2018 à Londres
  • Les Tours 1 à 5 de la phase de groupes ont été riches en action
  • Le scénario semble idéal pour une conclusion épique de la phase de groupes vendredi

Excitation, suspense et beaucoup de buts – la très attendue FIFA eWorld Cup 2018™ a débuté à The O2 de Londres ce jeudi 2 août. La crème de la crème de FIFA eSports, 16 stars sur PlayStation et 16 sur Xbox, ont croisé le fer et la course pour devenir champion du monde à FIFA 18 a déjà gagné en intensité.

La journée d'ouverture a été celle des Tours 1 à 5 des groupes PlayStation et Xbox, avec au final un impressionnant total de 160 matches joués, ce qui promet une journée de vendredi passionnante, avec les deux tours finaux des phases de groupes, les huitièmes de finale et les quarts de finale. FIFA.com revient sur une première journée riche en action à Londres.

Cadre époustouflant
Les joueurs ont peut-être eu un aperçu de l'environnement à couper le souffle de The O2 pendant l'événement de bienvenue de mercredi, mais cette journée inaugurale a permis à chaque concurrent de prendre enfin ses marques pour s'élancer dans le sprint final.

Des souvenirs des grands noms qui se sont produits dans la salle emblématique de Londres décorent les murs des couloirs menant aux coulisses. L'arène accueillait les 32 meilleurs joueurs du monde à FIFA 18 lors de cette journée d'ouverture. Le cadre aurait déconcerté même le plus blasé des vétérans du circuit FIFA 18, avec des plateformes surélevées pour les consoles de jeu des stars, ce qui leur permettra d'avoir une vue imprenable sur le très nombreux public attendu samedi.

Lire également

Vos billets pour la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup™ !

Des têtes de séries en forme
Michael "Megabit" Bittner débutait la Grande Finale en tant que tête de série dans la catégorie Xbox, et avec l'étiquette de sérieux candidat au titre. L'Allemand a envoyé un message clair au reste des participants en inscrivant 15 points en cinq matches, avec une victoire impressionnante et un scénario à rebondissements contre Alexander "Alekzandur" Betancourt, dans le cinquième match.

La tête de série PlayStation, Nicolas "nicolas99fc" Villalba, a également débuté la Grande Finale de façon impressionnante en terminant premier du Groupe C. À l'image de "Megabit", l'Argentin a aligné 5 succès d'affilée et donc engrangé 15 points, avec comme dernier succès de la journée une victoire sur un adversaire pourtant très expérimenté en la personne de Kai "deto" Wollin, finaliste de l'épreuve l'an dernier.

Le champion du monde en titre
Vainqueur de la compétition l'an dernier, Spencer "Gorilla" Ealing occupe actuellement la troisième place dans le Groupe B avant d'aborder la deuxième journée, mais il n'a pas toujours pas connu la défaite. L'Anglais a d'abord concédé deux matches nuls, avant de s'imposer trois fois de suite, la première fois contre le vainqueur de la FUT Champions Cup Manchester, Mosaad "Msdossary" Aldossary. C'est toutefois l'Allemand Niklas "Nraseck" Raseck qui est en tête du "groupe de la mort" après ses prestations impressionnantes lors de cette première journée.

Deux dynamites danoises
Les Danois August "Agge" Rosenmeier et Marcus "Marcuzo" Jorgensen ont bien débuté la compétition et occupent aujourd'hui respectivement la première et la deuxième place du Groupe D au terme de la journée inaugurale. Le groupe PlayStation reste toutefois assez ouvert avant les Tours 6 et 7 de vendredi.

Entendu…
Michael "Megabit" Bittner : "Mon but était de passer la phase de groupes et je l'ai atteint dès la première journée. Dans l'autre groupe [Xbox], il y a beaucoup de très grands joueurs. Peu importe si je finis quatrième ou premier, je sais que j'aurai un adversaire très fort au prochain tour. J'ai confiance. Même si mon adversaire marque des buts, j'en marquerai plus. J'espère que cela va continuer comme ça et si c'est le cas, je pourrais même gagner le titre".

*Nicolas "nicolas99fc" Villalba *: "Je ne suis pas toujours complètement en confiance avant un match, mais la confiance vient en jouant. Chaque match est difficile à ce niveau de la compétition, car il n'y a que des bons joueurs ici. The O2 est un endroit fantastique, une salle formidable, c'est un environnement tellement différent pour jouer à FIFA. L'espace réservé aux joueurs est bien, et il permet de rester proche de son coach".

Classement

Articles recommandés

FIFA eWorld Cup 2018

FIFA eWorld Cup 2018™

Londres accueille les grands finalistes

01 août 2018