FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eClub World Cup

Dijon, satisfait d'un parcours presque parfait

© Getty Images
  • Le Dijon FCO a réussi à s’inviter en finale de la FIFA eClub World Cup
  • "Herozia" et "Moolzn" ont déjoué tous les pronostics
  • Les deux gamers reviennent sur leur parcours

KiNG eSports et Manchester City étaient donnés favoris ; l’Ajax avait pour lui l’avantage du talent, tandis que le FaZe Clan et la Team Vitality se tenaient en embuscade. Avec un tel casting, personne ou presque ne s’attendait à voir Dijon FCO jouer les premiers rôles en FIFA eClub World Cup.

À son arrivée à Londres, "Herozia" occupait une honorable 47ème place mondiale sur Xbox. En revanche, "Moolzn" pointait au 239ème rang sur PlayStation, bien loin des places qualificatives pour les FIFA Global Series Playoffs. Leur présence en finale d’une compétition de cette ampleur n’en est que plus remarquable.

"Dijon fait certainement partie des équipes qui m’ont le plus impressionné car nous n’attendions pas les Français à ce niveau", confirme "Spencer FC". Le présentateur de la FIFA eClub World Cup s’est dit particulièrement séduit par les performances de "Herozia".

Prêtés par la Team Vitality, les deux gamers ont entamé leur parcours londonien par un duel fratricide contre leurs anciens coéquipiers. Mais dès sa deuxième sortie contre le VfL Bochum, Dijon s’est imposé comme un sérieux prétendant à la qualification pour la seconde journée de compétition.

En quart de finale, les Bourguignons ont battu Manchester City (2-1) à l’issue du match à deux contre deux, marqué notamment par un somptueux but de Ruud Gullit. Cet exploit les a définitivement catapultés parmi les prétendants à une place en finale.

Se dépasser pour son partenaire

"Herozia" et "Moolzn" jouent de façon très similaire, ce qui explique sans doute leur succès dans les parties en deux contre deux. Dans ce contexte, chacun a su se sublimer pour se mettre au service de l’équipe. "Cette année, les matches ne se disputaient pas uniquement en un contre un. C’est intéressant de pouvoir partager des moments de jeu avec son coéquipier", estime "Moolzn", interrogé par FIFA.com. "C’est l’occasion de discuter pour améliorer nos performances. C’est sympa."

"Herozia" confirme : "Ça donne envie de se dépasser pour son partenaire. Le format deux contre deux est très intéressant car il permet de vivre des choses en équipe. Ce tournoi est sans doute l’un des meilleurs de ma carrière".

Si les Dijonnais ont su profiter pleinement de cette nouveauté, deux succès en individuel leur ont suffi pour se défaire du FaZe Clan dans le dernier carré. Malheureusement, "nicolas99fc" et "Tekkz" se sont ensuite révélés intraitables en finale. "Nous sommes fiers de notre performance car personne ne pensait que nous atteindrions la finale", assure "Herozia". "Bien sûr, nous sommes un peu tristes d’avoir perdu, mais nous n’avons pas à rougir de notre parcours."

La pression reposait sur les épaules des deux numéros un mondiaux, ce qui a permis au duo dijonnais d’évoluer plus librement, mais l’écart de niveau était trop important. "En tant qu’outsiders, nous n’avons pratiquement pas eu à gérer la pression", reconnaissait "Moolzn" à l’issue de la partie. "Nous avons joué comme si nous n’avions rien à perdre, ça nous a plutôt bien servi."

"Même si nous ne sommes pas favoris, il faut tout de même se battre pour gagner", précise toutefois "Herozia". "D’une certaine façon, nous avions la pression, mais nous sommes habitués à la gérer. Nous l’avons encore prouvé aujourd’hui."

Pactole et progression

Grâce à leur participation à la finale, les deux hommes ont empoché un chèque d’USD 20 000, mais aussi et surtout 850 points. Avec un tel pactole, la qualification pour la FIFA Global Series Playoffs redevient possible. Pour preuve, "Moolzn" a progressé de 210 places. Désormais, les deux finalistes n’hésitent plus à rêver en grand.

"Nous voulons valider notre billet pour la Grande Finale", lance "Herozia" alors que la saison entre dans sa phase décisive. "Je suis pratiquement qualifié pour les playoffs. C’est bien, mais nous sommes des compétiteurs. Maintenant, nous allons tout faire pour réaliser notre rêve et accéder à la Coupe du Monde."

Articles recommandés