FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup

'DullenMike' prend l'eFootball de vitesse

  • Première campagne inoubliable pour 'DullenMike'
  • Plus jeune vainqueur d'une FUT Champions Cup et participation à la Coupe du Monde
  • Retour sur le parcours de l'adolescent allemand

Dylan 'DullenMike' Neuhausen a inscrit son nom au livre d'or de la saison FIFA 19 à Bucarest, en devenant le plus jeune lauréat d'une FUT Champions Cup à 16 ans, titre jusque-là détenu par le numéro 1 sur Xbox 'Tekkz'. Il est également le seul à avoir réussi à rompre l'hégémonie exercée par les poids lourds 'Tekkz' et 'MsDossary' sur les six tournois de la saison.

La victoire décrochée en janvier lui a paru d'autant plus belle qu'il a pu partager ce moment avec ses parents. "Peu de gens savent que mes parents sont sourds, c'est pour cela que je connais le langage des signes", confie le joueur de Wolfsbourg. "Ma mère a assisté à toutes les compétitions jusqu'ici. Elle a été très fière de me voir gagner la FUT Champions Cup à Bucarest."

Aujourd'hui âgé de 17 ans, l'Allemand a été le plus jeune gamer à se qualifier pour la FIFA eWorld Cup™ 2019 disputée à l'O2 de Londres, au terme d'une première campagne brillante sur le circuit compétitif FIFA.

Du foot tout le temps

"Je suis originaire de Turkheim, en Allemagne, une ville où presque tout le monde se connaît", explique-t-il. "Dans mon enfance, je jouais au football presque tous les jours. Quand j'ai du temps libre entre l'école et l'eSports, je tape toujours dans un ballon avec mes amis. Le foot tient une place importante dans ma vie."

Neuhausen a commencé à jouer à EA SPORTS FIFA chez lui avec son père à tout juste 8 ans, quand il ne n'entraînait pas avec les poussins. "Je me souviens d'avoir battu mon père sur FIFA à l'époque. À présent, l'écart serait beaucoup plus important, mais à ce moment-là, les matches étaient serrés", poursuit-il. "J'ai joué régulièrement à FIFA à partir de FIFA 13. J'étais loin d'imaginer l'ampleur que prendraient l'eSports et le gaming compétitif FIFA."

L'essor du virtuel

La scène de l'eFootball a connu une évolution spectaculaire depuis FIFA 13. Aujourd'hui, des clubs réputés signent des gamers, des équipes nationales bénéficient du soutien officiel de leur fédération, et la dotation de la dernière eWorld Cup a été portée à 500 000 dollars. Ainsi, à 16 ans, 'DullenMike' a empoché un chèque de 50 000 dollars lors de sa victoire en FUT Champions Cup.

Il y a encore peu, ce fan d'Andrey Arshavin suivait des pointures telles que le champion du monde 2017 'Gorilla' sur les réseaux sociaux, en rêvant de participer un jour à des compétitions FIFA. "En eSports, mes modèles sont 'Gorilla' ou 'Kurt'", indique Neuhausen. "Je regardais les vidéos de 'Gorilla' sur YouTube et je le voyais gagner tous les tournois. C'est ce qui m'a fait penser que l'eSports était une vraie discipline."

Inspiré par un ancien champion du monde, 'DullenMike' espère désormais l'imiter en eWorld Cup dans un proche avenir.

Articles recommandés