FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup

Fifilza, révélation de la scène brésilienne

© Getty Images
  • "Fifilza" évoque sa première saison sur la scène eSports
  • Le Brésilien fait part de son bonheur à l’idée de construire sa vie autour du football
  • La FIFA eClub World Cup reste le temps fort de sa carrière à ce jour

Flavio Brito a patiemment attendu son heure pour faire enfin irruption sur la scène internationale mais, désormais, il faudra compter avec le gamer brésilien dans les années à venir.

Pour les habitués de la scène eSport brésilienne, "Fifilza" est loin d’être un inconnu. Le jeune homme originaire de ãao Paulo écume les pelouses virtuelles depuis l’âge de 16 ans. Toutefois, le grand public n’avait encore jamais eu l’occasion de mettre un visage sur son nom.

"Je suis professionnel depuis 2017", explique l’intéressé à FIFA.com. "Mais je ne pouvais pas participer aux tournois à cause de mon âge. C’est donc ma première année. Tout le monde adore le football au Brésil. Vous pouvez donc imaginer ce que ça représente pour moi. Chaque fois que je marque un but, je ressens un immense bonheur."

Membre de l’équipe eSport des Wolverhampton Wanderers, le gamer de 18 ans est devenu le premier représentant du Brésil à évoluer en ePremier League.

"Fifilza" réside toujours dans la plus grande ville du pays, mais il porte fièrement les couleurs noir et or des Wolves. Aux côtés de son compatriote "Ebinhob", il a récemment participé à la FIFA eClub World Cup. Le parcours de la formation anglaise est venu confirmer le talent des deux spécialistes de FIFA. "Notre qualification pour les quarts de finale à Londres reste mon meilleur souvenir", assure "Fifilza". "Pour moi, pour mon pays et pour mon équipe, c’était très important. Je suis heureux que nous ayons fini parmi les huit premiers."

Premier Brésilien du classement sur PlayStation 4, il flirte actuellement avec le Top 10. À l’heure actuelle, il ne fait pas mystère de son ambition de représenter son club et son pays dans la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup, qui aura lieu dans quelques mois.

Si son ascension du classement des FIFA 19 Global Series n’est pas passée inaperçue, "Fifilza" n’est pas du genre à se laisser impressionner. "J’ai été le premier Brésilien à entrer dans le Top 100 sur FIFA 17", rappelle-t-il. "Je jouais beaucoup de matches en week-end league. Ça m’a donné l’occasion d’affronter quelques professionnels... et de les battre ! Je me suis dit que si je continuais comme ça, j’aurais peut-être un avenir dans cette discipline. Et j’avais raison !"

L’histoire de "Fifilza" a débuté comme celle de nombreux de champions : un cadeau et la découverte d’un talent. "Mon père m’a acheté FIFA 15 et une PS4. Au début, je jouais pour m’amuser mais j’ai commencé à battre tout le monde et on m’a surnommé 'Fifilza'."

Habitué à dominer les pros depuis le confort de son salon, Flavio a également consacré une bonne partie de son temps à étudier le style de ses adversaires. "J’ai regardé beaucoup de tournois de FIFA 17 et FIFA 18. J’ai suivi 'nicolas99FC' sur FIFA 18, j’ai vu 'Tass' gagner des tournois sur FIFA 17. J’étais toujours là. Nicolas reste mon joueur préféré. C’est un ami, mais j’aime beaucoup sa façon de jouer. Je crois qu’on se ressemble."

Les deux meilleurs joueurs sud-américains du classement PlayStation se retrouveront peut-être pour un choc entre Brésil et Argentine à l'occasion de la Grande Finale de la FIFA eWorld Cup.

© Getty Images