FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eWorld Cup 2019™

FIFA eNations Cup

"FUTWIZTom" reprendrait bien une Cup

Thomas Leese of England poses
© Getty Images
  • "FUTWIZTom" a représenté l’Angleterre en FIFA eNations Cup
  • Il nous livre ses impressions sur la croissance de l’eFootball
  • Le gamer anglais dessine les contours de l’avenir de la discipline

À l’image de la FIFA eClub World Cup, l’eNations Cup nous a proposé quelques confrontations spectaculaires en 2 contre 2, ainsi que des duels plus traditionnels en 1 contre 1. L’idée d’associer les eFootballeurs pour représenter leurs pays a permis d’introduire une dynamique intéressante, associée à des rencontres souvent riches en émotions.

Visiblement séduit par ce concept, "FUTWIZTom" espère que ces tournois donneront des idées à d’autres organisateurs de compétitions d’EA SPORTS FIFA."Je crois que beaucoup de joueurs apprécient le format 2 contre 2", confie-t-il à FIFA.com. "À mon avis, il est toujours plus facile de s'intéresser à une équipe, plutôt qu’à une seule personne. C’est aussi l’occasion de soutenir un pays et non pas un individu."

Membre de l’équipe d’Angleterre aux côtés du numéro 1 du classement Xbox "F2Tekkz" durant la FIFA eNations Cup, "FUTWIZTom" a pu représenter son pays lors de l’édition inaugurale du tournoi. S’ils n’ont pu aller au bout, les eLions ont tout de même réalisé un parcours honorable.

Thomas Leese of England (L) poses with Donovan Hunt of England during the FIFA eNations Cup 2019
© Getty Images

Ce tournoi a permis aux gamers de représenter officiellement leurs pays pour la première fois. Ils ont ainsi bénéficié du soutien de leurs associations membres. Le public et les concurrents ont aussi pu mesurer le chemin parcouru par la scène compétitive au cours des dernières années.

"Pour mon premier tournoi, nous jouions sur des écrans de télévision et non sur des moniteurs. Ce sont des petites choses, mais ça compte", explique le 47ème mondial. "Aujourd'hui, nous avons des commentaires en direct. Les gens comprennent mieux le fonctionnement de l’eSport et je pense que nous allons vivre de plus en plus de grands moments. La discipline s’améliore dans tous les domaines. Les grands médias sont eux aussi de la partie et j’ai le sentiment qu'ils se sont pris au jeu. L’eFootball s’est professionnalisé et j’ai le sentiment qu’il a le vent en poupe."

Les grands clubs n’hésitent plus à recruter des eFootballeurs et les grandes chaînes de télévision retransmettent désormais les plus belles affiches. Et ce ne sont là que quelques exemples de l’évolution de l’eFootball. De nouvelles opportunités s’offrent désormais aux gamers, qui ne boudent pas leur plaisir.

"Tout le monde n’apprécie pas l’eSport, mais je pense qu’il y a un vrai public" explique l'intéressé. "L’avenir nous réserve encore de très belles choses. C’est la raison pour laquelle je m’investis autant dans la discipline. Je suis conscient du chemin parcouru et de ce que nous pouvons encore réaliser. Nous sommes sur une trajectoire ascendante."

Compte tenu du développement spectaculaire de l’eFootball, à quoi pourrait ressembler la scène FIFA dans cinq ans ? "J’espère que les compétitions par équipes vont se développer, à l’image de l’eNations Cup. Les matches en 2 contre 2 sont très intéressants. Pourvu qu'on voit de plus en plus de tournois de ce type à l’avenir !"

Articles recommandés

Marcus Jorgensen of Denmark poses

FIFA eNations Cup

L'eFootball au pays des pros 

25 avr. 2019

The players pose for a group picture prior to competition during previews of the FIFA eNations Cup 2019

FIFA eNations Cup

La FIFA eNations Cup en 10 leçons

18 avr. 2019

Lucas Cuillerier of France (L) poses with Corentin Thullier of France during the FIFA eNations Cup 2019 Portrait Session

FIFA eNations Cup

Les Bleus surfent la vague du succès

14 avr. 2019